Leggings interdits sur United Airlines

27/03/17 à 09:33 - Mise à jour à 11/04/17 à 10:28

Source: Afp

La compagnie aérienne américaine United Airlines a déclenché une tempête sur les réseaux sociaux en empêchant deux filles d'embarquer dimanche sur un vol à Denver parce qu'elles portaient des leggings.

Leggings interdits sur United Airlines

. © iStockphoto

Après avoir accepté de se changer, une troisième fille qui portait elle aussi des leggings a été autorisée à prendre ce vol de l'aéroport international de Denver (Colorado) vers Minneapolis (Minnesota).

L'incident a été relaté en temps réel sur Twitter par Shannon Watts, fondatrice d'un groupe pour le contrôle des armes à feu, Moms Demand Action. Cette militante se trouvait dans l'aéroport et attendait d'embarquer sur un vol pour Mexico. "Elle les oblige à se changer ou à mettre des robes par dessus leurs leggings ou bien elles ne peuvent pas embarquer", a-t-elle écrit, se référant à l'employée de la compagnie qui donnait ces instructions. "Depuis quand @united règlemente-t-il la tenue des femmes ?".

Puis, décrivant l'une des filles concernées, elle a tweeté: "Une fille de 10 ans en leggings gris", "Elle paraît normale et correcte".

Mais United Airlines a confirmé la décision de son employée et l'a soutenue dans une série de tweets.

Par la suite, United a expliqué que les filles qui avaient été bloquées à la porte d'embarquement étaient des "pass riders", des personnes qui voyagent gratuitement ou à des tarifs très réduits parce qu'elles sont des employés de la compagnie ou des proches.

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Or ce privilège s'accompagne de règles particulières, notamment vestimentaires. "Nos passagères ordinaires ne se verront pas refuser l'embarquement parce qu'elles portent des leggings ou des pantalons de yoga", a déclaré un porte-parole au Washington Post.

"Mais les passagers qui voyagent en tant que 'pass traveller' doivent suivre les règles", et la prohibition des leggings "est une de ces règles", a-t-il dit.

Ces précisions n'ont pas empêché un tsunami de moqueries contre United Airlines sur les réseaux sociaux, beaucoup dénonçant une ingérence sexiste et intrusive.

"@united: Les leggings sont une tenue courante pour les filles de 10 ans. Ce sont des enfants", a tweeté l'actrice Patricia Arquette.

Le mannequin Chrissy Teigen a apporté sa contribution au débat: "J'ai déjà voyagé sur United littéralement sans vêtement du bas. Seulement un haut long faisant office de robe. La prochaine fois je mettrai un jeans et une écharpe".

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Nos partenaires