Les bijoux "style esclave" de Mango créent la polémique

04/03/13 à 14:22 - Mise à jour à 14:22

Source: Weekend

La chaîne espagnole Mango vient d'être épinglée pour avoir baptisé une ligne de bijoux "style esclave". Or, comme le souligne ses détracteurs, l'esclavage n'est pas fashion.

Les bijoux "style esclave" de Mango créent la polémique

© DR

La chaîne de prêt-à-porter Mango est dans le feu des projecteurs. Et pour cause: elle a très maladroitement baptisée une ligne de bijoux - regroupant collier, bracelet de force, gourmette au caractère un brin masculin - de "style esclave". Un nom pour le moins polémique qui a conduit l'ancienne Miss France et actrice Sonia Rolland, l'actrice Aïssa Maïga et la chroniqueuse Rokhaya Diallo a lancé une pétition sur le web, afin de dénoncer cette récupération pour le moins douteuse et criticable et signée par près de 3.800 personnes au moment où paraît cet article. Extrait de cette appel à protester.

"En réduisant ce crime contre l'humanité à un ornement décoratif, Mango manque gravement à l'éthique qu'une telle marque devrait porter. L'esclavage n'est pas un "style" pour fashionistas en mal de sensation fortes, ni un créneau commercial. C'est un drame dont il faut respecter la gravité.

A travers cette pétition nous vous demandons le retrait de tous les objets ainsi que des excuses de Mango qui à travers ces "créations" offense la mémoire des victimes de l'esclavage, leurs descendant-e-s ainsi que celles et ceux qui respectent la dignité humaine."

Un rappel nécessaire, aussi invraisemblable que cela puisse paraître.

Suite à cela, Mango a corrigé cette appellation sur son e-shop et se défend en arguant une erreur de traduction.

(source Next)

Nos partenaires