Les policiers britanniques interdits de sous-vêtements sexy

25/08/10 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Weekend

Les gardiens de l'ordre protestent contre un réglement qui définit le type de lingerie autorisé sous l'uniforme.

Les policiers britanniques interdits de sous-vêtements sexy

© AFP

Les gardiens de l'ordre protestent contre un réglement qui définit le type de lingerie autorisé sous l'uniforme.

Les policiers et policières de la région du Midlands West, en Grande-Bretagne, sont sous le coup d'une réglementation qu'ils jugent culottée: ils sont sommés d'adopter des sous-vêtements "discrets" et "d'une couleur appropriée". De scandaleuses rumeurs d'inspection de leur dessous courent même dans les casernes. Les policiers s'insurgent: "On nous infantilise. A quand une loi pour nous dire d'attacher nos lacets?" Une policière menace d'employer les grands moyens: "Je n'ai plus le droit de porter de string, mais je peux être verbalisée si on aperçoit la marque de ma culotte sous ma jupe. Je ne sais pas quoi faire, je ferais mieux de ne rien porter du tout."

La loi s'invite aussi sous les pantalons américains: aux Etats-Unis, plusieurs états ont récemment interdit le port de baggys laissant entrevoir le haut des caleçons. A Cleveland, une vieille loi encore en vigueur interdit aux femmes de porter des chaussures en cuir: leur lingerie pourrait se refléter dans le cuir des bottines bien cirées (!). A San Francisco, il est interdit de nettoyer une voiture avec des sous-vêtements. En Arizona, les détenus sont forcés de porter des caleçons roses, pour nier leur virilité. Vivement la prochaine, qu'on rigole.

Lucie de Ribier, Lexpress.fr Styles

En savoir plus sur:

Nos partenaires