Les secrets d'alcôve d'Hubert de Gyvenchy

01/08/17 à 09:30 - Mise à jour à 09:34
Du LeVif Weekend du 28/07/17

Il voulait "rendre les femmes plus belles". Pari tenu. Le couturier s'expose à la Cité de la dentelle et de la mode, à Calais.

Quand monsieur de Givenchy décide de revenir sur son passé de couturier, il met la main à la pâte du haut de ses 90 ans tirés à quatre épingles, confessant qu'il est " un peu dur de la feuille " et que l'émotion l'étrangle, le voilà chaussant soudain ses lunettes pour lui tordre le cou, quelle élégance. En une rétrospective non chronologique, il a tenu à présenter les 80 tenues et accessoires qui furent portés par Audrey Hepburn, la Duchesse de Windsor ou Jackie Kennedy, qui disent l'histoire de ses amitiés fondatrices, son admiration pour Balenciaga, son goût pour les oeuvres de Joan Miró, Nicolas de Staël, Mark Rothko et les Delaunay, les bronze dorés et l'ébénisterie du xviiie siècle. Il n'est pas seulement question de mode mais d'un monde disparu aujourd'hui, dont il est l'un des derniers témoins, un dinosaure charmant à l'extrême, un peu vieille France, qui s'interdit toute nostalgie délétère, l'impérieuse n...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires