Les secrets de la réusssite du blog qui rapporte 8 millions de dollars par an

25/02/15 à 17:02 - Mise à jour à 26/02/15 à 11:22

Crée en 2009, Chiara Ferragni est aujourd'hui suivie par plus de 3 millions de followers sur Instagram. Voici les raisons du succès phénoménal de son blog.

Les secrets de la réusssite du blog qui rapporte 8 millions de dollars par an

Chiara Ferragni et son blog The Blonde Salad sont un modèle de réussite financière exceptionnelle, étudiée à Harvard © Instagram

Son blogThe Blonde Salad est ainsi devenu au fil des ans, une véritable entreprise qui emploie 16 personnes et conclut des partenariats avec les grandes marques de luxe. Désormais, ce blog, qui était à l'origine le blog personnel d'une jeune femme âgée aujourd'hui de 27 ans, génère entre 7 et 8 millions de dollars par an.

Chiara Ferragni à Harvard

Chiara Ferragni à Harvard © Instagram

En raison de ce succès phénoménal, Chiara Ferragni et son associé de toujours Riccardo Pollozzi, ont été invités par la prestigieuse université d'Harvard à participer à la toute première étude de cas d'un blog mode devant les étudiants. Publié ces jours-ci, le rapport de l'université explique point par point les raisons de ce succès sans précédent.

Voici quelques explications

La patience

Afin de maintenir l'intégrité de sa marque,Chiara Ferragni ne s'est pas pressée, quitte à laisser passer des opportunités financières importantes

Riccardo Pozzoli, son associé dès le début de The Blonde Salad se souvient : "Nous étions jeunes et il n'était pas facile pour nous de dire "non" à des propositions financières importantes. Mais, nous avons décidé de nous garder à l'écart parce que nous savions que si nous voulions travailler dans la mode, nous ne pouvions pas vendre Chiara comme une showgirl." A ce qui aurait été de la précipitation, le duo s'est montré patient. Il a préféré le buzz organique et les propositions de marques de luxe, comme Dior, qui ont repéré très tôt l'influence du blog.

Le sens de l'investissement...

Chiara a d'abord mis de sa poche, notamment pour se rendre à sa première Fashion Week.

Si pour qu'elle assiste à leur défilé et autre ouverture de magasins, les marques financent désormais Chiara Ferragni et son équipe, pour sa première Fashion Week, la jeune femme y a été de sa poche. À l'affût des invitations aux shows, les deux blogueurs ont néanmoins dû dépenser de l'argent pour couvrir leurs frais, pour au final faire de l'argent.

...et du business

Chiara Ferragni a inventé des moyens uniques de faire du profit

En 2010, le blog The Blonde Salad est lancé pour de bon. Cela correspond au moment où les marques prennent vraiment la mesure de l'importance du e-commerce, et de ce qu'on appelle les influenceurs, dont Chiara Ferragni fait partie. Elle commence à utiliser la plateforme RewardStyle (qui reverse une commission aux blogueurs sur les produits vendus via leur blog) et a révolutionné la pratique désormais tout à fait admise de placement de produits par les blogueurs. "Chiara racontait une histoire, sur le fait de porter tel vêtement, de faire tel voyage, conduire telle voiture - d'avoir juste une expérience particulière comme celle qu'elle avait avec la marque - et incluait dans son récit des liens vers les sites web des marques."

La créativité

Elle se plonge dans la conception

Chiara Ferragni pour Yamamay

Chiara Ferragni pour Yamamay © DR

En 2012, elle conçoit une collection capsule pour la marque italienne Yamamay qui lui permet de progressivement étendre ses activités vers la conception. Ainsi avec Superga et Steve Madden. Une expérience qu'elle met désormais à profit pour sa propre marque, la collection Chiara Ferragni. Selon son associé, les ventes de sa marque devraient atteindre 7 millions d'euros en 2015 et 10 millions d'euros en 2016.

L'influence

Elle peut se permettre d'organiser des événements facturés 30.000 et 50.000 dollars et les marques sont prêtes à payer

Toujours selon Pozzoli, "Chiara est la blogueuse la plus populaire au niveau mondial en terme de visites quotidiennes", et aucun autre blogueur ne jouit d'une audience aussi bien répartie sur le globe. Les demandes d'interviews de grands magazines sont nombreuses à travers le monde. Ajoutez à cela son nombre impressionnant de followers sur Instagram (3,3 millions). Les marques considèrent que la portée de Chiara Ferragni est immense et cela justifie la hauteur de ses tarifs.

La stratégie

Elle façonne The Blonde Salad non seulement par rapport à elle-même, mais en une véritable marque Lifestyle à part entière

Conformément à la stratégie d'autres blogueurs devenus de véritables marques comme Repeller Man, le blog The Blonde Salad s'est mû en site lifestyle qui n'a plus grand-chose à voir avec les seules préoccupations de sa fondatrice. Riccardo Pozzoli résume la stratégie ainsi : "Nous somme en train d'investir de plus en plus dans les contenus qui ne sont pas liés à Chiara dans l'espoir que, dans un ou deux ans, The Blonde Salad sera reconnu comme un magazine indépendant dont Chiara sera soit le rédacteur en chef, soit la directrice artistique, ou bien ni l'un ni l'autre".

Pour ceux qui souhaitent prendre connaissance de l'analyse complète de ce succès de la toile, le rapport complet publié par l'Université d'Harvard est disponible pour 14 $ sur Harvard Business Review.

(Source Refinery29)

Nos partenaires