Les stars se mettent au nude

05/05/10 à 14:22 - Mise à jour à 14:22

Source: Weekend

Des robes longues dans toutes les variations possibles de "nude", voilà ce qui a dominé le tapis rouge du Met Ball, le grand bal annuel du Costume Institute du Metropolitan Museum, à New York, à l'occasion du vernissage de l'exposition "American Woman: Fashioning a National Identity", qui se tient du 5 mai au 15 août.

Les stars se mettent au nude

© Timothy A. Clary

Le mannequin Rosie Huntington-Whiteley arborait une robe-bustier longue signée Burberry de couleur chair, tandis que la robe au genou de sa collègue Sasha Pivovarova, siglée Marni, mêlait les tons peau et noirs. Pêle-mêle, parmi les adeptes de la tendance "nude", on trouvait également Jessica Alba, Jessica Szohr, Emilie de Ravin ou encore Kate Hudson.
Une seule tendance ne suffisant pas toujours, le "nude" se mariait parfois à du "métallique", comme sur les robes des actrices Marion Cotillard (en Dior), Anne Hathaway (en Valentino), et dans une moindre mesure Jennifer Lopez (en Zuhair Murad). Sarah Jessica Parker (en Halston, pour laquelle elle est consultante), et Donatella Versace, plus scintillante que jamais, ont également fait coup double.

La rédactrice en chef du magazine américain Vogue, Anna Wintour, qui co-présidait l'événement avec la présentatrice de télévision Oprah Winfrey (dans une robe noire Oscar de la Renta) a également souscrit à la tendance métallique, mais sa robe argentée Chanel Haute Couture à plis horizontaux, réchauffée d'une veste longue, n'a pas ému les foules.
Si le "nude" et les paillettes sont très présents sur tapis rouge depuis quelque temps, toutes n'y ont pas souscrit. Certaines avaient opté pour une valeur sûre, la robe noire, comme Zoe Saldana en Calvin Klein, Maggie Gyllenhaal en Louis Vuitton, Iman en Prada et Kristen Stewart en Chanel. D'autres ont pris le chemin opposé, avec du blanc: Diane Kruger arborait une robe longue ultra-simple de Calvin Klein, Whoopi Goldberg et le chroniqueur de Vogue André Leon Talley s'étaient inspirés de l'Afrique, Emma Watson portait une robe Burberry à la coupe moderne, tandis que les Américaines Taylor Swift et Jessica Biel étaient toutes les deux en robes Ralph Lauren, pour une allure virginale.

Au Met Ball, les stars tentent souvent des tenues plus audacieuses que pour des événements plus traditionnels comme les Oscars. Celles qui ont tenté l'originalité, comme Alexa Chung en costume d'homme, n'ont pas toujours réussi. Katy Perry, en revanche, avec sa robe de Barbie illuminée par des LED signée Cute Circuit, a une fois de plus fait preuve d'audace.
Malgré le sponsor de l'événement, Gap, choisi notamment par Jessica Alba, et avec lequel Marc Jacobs a collaboré, il faut bien reconnaître que pour une exposition intitulée "Femme américaine: façonner une identité nationale", le nombre de tenues signées de créateurs américains était particulièrement bas.

VifWeekend.be, avec AFP

Nos partenaires