Les Ugg ne connaissent pas la crise

06/11/08 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Weekend

Les Ugg sont de retour. Cette fois, aux pieds des hommes!

Les Ugg ne connaissent pas la crise

Les Ugg sont de retour. Les célèbres bottes plates et rembourrées ont été repérées aux pieds de célébrités. Cette fois, les hommes se laissent aussi séduire par ces grosses bottes à l'allure de pantoufle.

Les Ugg sont l'un des mystères de la planète fashion. Ces bottes sont un peu les Crocs de l'hiver. Pas vraiment belles, encore moins élégantes - Ugg étant quand même l'abréviation de "ugly", vilain en anglais - elles ont quand même une qualité: elles tiennent chaud en hiver.

Un peu comme le yéti traqué, les bottes rembourrées auraient été vues aux pieds de célébrités, et pas n'importe lesquelles. Vous voulez des noms? Eh bien, selon le quotidien britannique The Daily Telegraph, la fièvre Ugg aurait contaminé de grosses pointures, à savoir Leonardo DiCaprio ainsi que le guitariste des Rolling Stones Ronnie Wood. Mais encore? Jason Donovan, Justin Timberlake, Brad Pitt, Jude Law et Bruce Willis seraient aussi devenus fans.

A leur lancement il y a 5 ans, les Ugg avaient connu un succès retentissant aux pieds exclusivement féminins. Kate Moss ne les quittaient plus, Pamela Anderson les enfilaient sur la plage de Malibu. Cameron Diaz, Sienna Miller ou encore Sarah Jessica Parker, fashion victim de la série Sex and the City, ont aussi exhibé ces chaussures de matières douces.

Le come-back des Ugg se fait donc aujourd'hui aux pieds des hommes. Un juste retour aux source en fait. Car à l'origine, dans les années '70, ces bottes bien chaudes et confortables étaient portées par les surfeurs australiens à leur retour de la vague.

Pour rester dans le domaine sportif, Connie Rishwain, la directrice de la marque américaine Ugg Australia annonce qu'à l'ouverture du prochain Ugg Store de Covent Garden, à Londres, les footballeurs de Chelsea seront présents. La marque compte également diversifier la gamme en éditant des modèles en tweed et en jouant avec les couleurs. De quoi faire rebondir les douces bottines. Non, les Uggs ne connaissent pas la crise, et surfent même sur la vague. Il faudra s'y faire.

Caroline Lallemand

En savoir plus sur:

Nos partenaires