Louis Vuitton: Antonin Tron

09/09/10 à 11:49 - Mise à jour à 11:49

Source: Weekend

Académie d'Anvers, 2008

Louis Vuitton: Antonin Tron

"J'étais en fac de lettres en France, je ne pensais pas faire de la mode mais le travail de Raf Simons a été un déclencheur. Je suis venu ici en une espèce de quête des origines de la mode belge. Il y a eu des pleurs et des nuits blanches, mais j'en garde un très bon souvenir, surtout humainement. À l'école, on doit se plonger dans son univers créatif, il n'y a pas de limites, aucune réalité commerciale ni marketing. Quand on arrive dans une maison, cela fait un choc. Le cahier des charges d'un vêtement est tellement lourd que, entre l'idée et le produit réalisé, il y a un monde - un vêtement doit être porté, vendu, ne pas revenir trop cher, bref, un ensemble de paramètres qui fait que, entre l'inspiration géniale du début et la fin, il y a forcément des frustrations... Mais je sais qu'être passé par cette bulle créative qu'est l'Académie est une expérience qui me nourrira toujours."

En savoir plus sur:

Nos partenaires