Louis Vuitton attaque une artiste danoise en justice

07/03/11 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Weekend

La plainte concerne la dernière oeuvre de l'artiste, Nadia Plesner, intitulée "Darfurnica". Dans ce tableau, une version moderne du célèbre Guernica de Picasso, on retrouve des représentations des massacres du Darfour ainsi que les portraits des célébrités hollywoodiennes ayant fait les unes des magasines à cette même période.

Louis Vuitton attaque une artiste danoise en justice

© http://www.nadiaplesner.com/Website/darfurnica.php

Le litige concerne un sac que porte un jeune enfant au centre du tableau. "Louis Vuitton dit que c'est son sac. Bien sûr, il lui ressemble, mais c'est voulu comme une caricature, et d'ailleurs il n'y a pas le logo", explique Nadia Plesner à l'AFP. "Guernica était inspiré de photographies de presse. J'ai décidé d'en faire une version moderne avec la représentation médiatique d'aujourd'hui, pleine de célébrités et de produits", souligne-t-elle.

La cour de Le Haye réclame 5000 euros par jour où la toile est exposée dans un musée ou visible sur la toile. Le tribunal a pris cette décision fin janvier, ce qui signifie que l'artiste doit à la marque de luxe plus de 190.000 euros à l'heure actuelle.

L'artiste danoise va tenter de faire appel de cette décision de justice. Elle n'a entendu parler de cette plainte à son égard que le jour où elle a reçu le verdict de la cour et n'a donc pas pu se défendre. Elle prend cela comme une violation de sa liberté d'expression.

A l'heure ou les villages du Darfour se font encore bombarder, l'artiste a du mal à croire que des affaires de copyrights soient plus importantes que la protection des droits de l'homme.

N.Lescal

Website de Nadia Plesner

En savoir plus sur:

Nos partenaires