Mais il est où le soleil ? C'est fini !

09/02/12 à 17:02 - Mise à jour à 17:02

Source: Weekend

Dépôt de bilan pour la griffe belge, qui n'a pas su résister aux conséquences de la crise.

Mais il est où le soleil ? C'est fini !

© Alex Salinas

Cela faisait plusieurs mois que la CEO Laurence Everard et la styliste Val Pollet cherchaient, avec leur équipe de 87 personnes, une solution pour sauver leur bébé. Mais la crise aura eu raison de Mais il est où le Soleil ?. Selon La Libre Belgique, la société belge Kesar, qui commercialise la marque, a déposé le bilan ce lundi 6 février.

La raison ? " Une crise de la croissance et un ralentissement de la consommation ", résume Laurence Everard. Entre 2008 et 2010, le chiffre d'affaires de la société a fameusement augmenté, passant de 12 millions en 2008 à 27 millions en 2010, un montant supérieur aux attentes. La griffe n'a dès lors pas lésiné sur les investissements : ouverture d'une quatrième boutique belge cet été au Woluwe Shopping Center, surface de ses entrepôts et bureaux doublée, participation à de nombreux salons internationaux, le choix de la chanteuse Zazie comme égérie pendant deux saisons...

Mais c'était sans compte sur les effets de la crise. En 2011, le chiffre d'affaires a diminué pour atteindre 24,5 millions d'euros. Et les pertes étaient telles que les directrices de la griffe ont préféré arrêté les frais, estimant que l'année 2012 serait d'autant plus catastrophique. " La consommatrice est devenue très frileuse avec la crise, et pas seulement vis-à-vis de nos produits. Le ralentissement se constate partout ".

C'est maintenant aux curateurs de décider si les boutiques Mais il est où le Soleil ? resteront ouvertes ou non, avant qu'un éventuel repreneur ne se fasse connaître ou que la liquidation judiciaire soit stipulée.

C.PL.

Plus d'info: Le retour de Soleil

Nos partenaires