Maison Martin Margiela: X

09/09/10 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Weekend

Qui privilégie l'anonymat, La Cambre, 2004

"J'étudiais le textile à Paris et j'étais venu faire un stage intensif en sérigraphie à La Cambre, j'avais découvert Bruxelles, l'école, les ateliers, la vie, cela a été une évidence : je me suis présenté au concours d'entrée. Ce n'est pas une école où l'on impose une vision de mode. Il ne s'agit pas seulement de construire un vêtement, de le couper et le monter, mais aussi de créer un univers autour. Avec fantaisie. Je n'aurais jamais imaginé travailler dans cette maison, parce que l'univers de Martin Margiela est tellement personnel et que je ne pensais pas que le mien pouvait "coller". Et puis je me suis rendu compte que ce travail, ce regard formé, cultivé pendant cinq ans d'études m'aide, non pas à travailler pour tout le monde et n'importe qui, mais à être suffisamment dynamique et souple pour m'immiscer dans un monde qui n'est pas forcément le mien."

En savoir plus sur:

Nos partenaires