Mode et réseaux sociaux: la loi du plus liké

12/12/16 à 13:26 - Mise à jour à 13:27

Source: Weekend

En à peine six ans d'existence, Instagram est devenu le point de rendez-vous de la sphère fashion. Prochaine étape : la transformation de cette plate-forme de partages de photos et de vidéos en galerie commerçante virtuelle, en lien direct avec les défilés.

Dans le langage pétri d'anglicismes cher aux adeptes du scrolling compulsif (NDLR : le geste qui consiste à dérouler du doigt le contenu de son fil d'actualité), on appelle ça un tableau "social media friendly", soit une mise en scène parfaitement scénographiée pour inciter les spectateurs à la prise de photos. Un concept adopté notamment par Kenzo, Thom Browne et même Dries Van Noten qui, depuis quelques saisons déjà, laissent leurs mannequins à la merci des invités, avides d'alimenter leur "feed" de l'un ou l'autre détail d'une silhouette aperçue de loin sur le catwalk.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

WeekendInformation Services

Nos partenaires