Mode: la fin des créateurs stars ?

28/07/17 à 11:54 - Mise à jour à 12:12

Source: Knack

Un créateur qui s'affiche dans sa propre pub de parfum, dont le nom est aussi connu que la marque qu'il représente ou qui revient trois fois à la fin du défilé sous les vivats du public. Nous trouvons tout cela parfaitement normal. Mais est-ce qu'on prête encore attention aux vêtements ?

Christian Dior. Yves Saint Laurent. Vivienne Westwood. Pierre Balmain. Tommy Hilfiger. Ralph Lauren. Mary Katrantzou. Alexander Wang. Stella McCartney. Diane Von Furstenberg. Marc Jacobs. Simone Rocha. Tom Ford. Giorgio Armani. Christopher Kane. Indiquer son nom sur une étiquette ne va pas vous transformer en icône de la mode, mais cela vous permettra de monter une marque. Simplement parce que les gens aiment construire un lien de confiance avec les marques dans lesquelles ils investissent. D'autant plus qu'un nom est bien plus personnel qu'un terme plus générique comme Nice Clothing Inc. Et même si vos initiales ne sont pas inscrites sur les sacs qui quittent les boutiques où vos créations sont vendues, il est encore possible d'inscrire son nom au panthéon des modeux. Karl Lagerfeld, par exemple, a une ligne à son nom, mais il doit sa gloire à son rôle iconique à la tête de la maison Chanel (et Fendi) et son look reconnaissable entre mille. John Galliano est ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos