Olivier Strelli met la clé sous le paillasson

07/06/12 à 09:40 - Mise à jour à 09:40

Source: Weekend

Après 36 ans d'existence, la marque Olivier Strelli pourrait disparaitre. La société Nissim SA, qui possédait la licence d'exploitation a introduit une requête pour suspendre la réorganisation judiciaire qui courait jusqu'au 24 juillet 2012.

Olivier Strelli met la clé sous le paillasson

© Image Globe

Olivier Israël, le fils du fondateur de la marque de prêt-à-porter, qui avait repris la société en pleine difficulté en 2008, n'a pas réussi son pari de redresser la situation, rapportent jeudi L'Echo et De Tijd. Malgré l'intérêt de différentes parties, une seule offre de reprise aura été faite par une société française. Celle-ci portait sur 4 des 22 magasins et 8 des 50 employés.

"Je ne veux pas brader la société", a déclaré mercredi Olivier Israël, précisant au passage qu'il préférait encore qu'un curateur soit nommé pour liquider les actifs.

En 1976, Nissim Israël alias Olivier Strelli, fondateur de la marque, présente ses premiers modèles au Salon du Prêt-à-porter féminin à Paris. En 1978, il ouvre la première boutique Olivier Strelli à Bruxelles. Un an plus tard, il se lance sur le marché français avec l'ouverture d'une boutique à Saint-Tropez.. En 1993, Olivier Strelli habille la Reine Paola, lors de son intronisation.

En 2001, il habille la Smart aux couleurs de ses écharpes devenues plus que célèbre avant de s'occuper des maillots de l'équipe de foot française comme habilleur officiel pour l'Euro 2004.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires