Paris couture

24/01/11 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Weekend

Paris est une fête, les défilés Haute Couture ont débuté ce matin, avec Alexis Mabille pour ouvrir le bal.

Paris couture

© Vincent Knapp

Paris est une fête, les défilés Haute Couture ont débuté ce matin, avec Alexis Mabille pour ouvrir le bal. Trois jours d'artisanat sublime, plus un rab' jeudi avec la haute joaillerie scintillante très place Vendôme. Un calendrier luxe, avec 19 défilés et des nouveaux membres de la Chambre syndicale de la Haute Couture - les invités étant Alexandre Vauthier, Julien Fourniéet Maxime Simoëns, les permanents, Christophe Josse et Gustavo Lins. Pour faire partie de la liste très officielle, aux côtés de Chanel, Christian Dior, Givenchy, Jean Paul Gaultier ou Maurizio Galante, notamment, il faut avoir été membre invité pendant cinq ans au moins et répondre à une série de critères très sérieux. Exemple : un nombre déterminé de collections, de passages lors d'un défilé et d'employé dans l'atelier, on ne rigole pas avec la Haute Couture, Paris, la France.

Gustavo Lins, donc, qui signe ses collections collectivement d'un Atelier Gustavo Lins tout attaché, défilera demain mardi pour la première fois avec, en auréole, ce titre de membre permanent. On est contente pour lui, parce qu'on l'aime bien, ce Brésilien, architecte et poète du kimono, formé chez John Galliano et Jean Paul Gaultier Couture. Sûr que la rigueur de ses coupes, la nouveauté de son regard sur le vêtement, ses collections Homme et Femme qui ne portent qu'un numéro sauront faire la différence.

Anne-Françoise Moyson

Visualisez le défilé Atelier Gustavo Lins sur Catwalk Weekend

Nos partenaires