Polémique: les mannequins grande taille, stigmatisés par Carine Roitfeld?

10/09/13 à 14:31 - Mise à jour à 14:31

Source: Weekend

En utilisant des mannequins grande taille pour l'un de ces shooting, Carine Roitfeld était-elle consciente de rendre public sa vision des choses? Le fait est que la controverse est lancée.

Polémique: les mannequins grande taille, stigmatisés par Carine Roitfeld?

© Twitter

Pour le 3e numéro de son Fashion Book - dans lequel on trouve également Kim Kardashian - Carine Roitfeld consacre un shooting aux plus size models, autrement dit aux mannequins grande taille. Une bonne idée en soi que de mêler mannequins traditionnels et grande taille.

Shootées par Tom Ford, - l'ami de longue date de la rédactrice en chef et chantre du porno chic - ces pages sont à première vue une ode au corps féminin, bronzé, à sa plénitude et à son potentiel sexy.

Malgré toute la bonne volonté pour ne pas se réfugier dans le politiquement correct et prendre ça avec la légèreté de rigueur, trois points nous troublent. D'abord, ces mannequins mangent des bonbons. Les bonbons sont certes souvent utilisés dans ce genre de shooting, pour leurs qualités esthétiques et chromatiques. Mais de là à afficher de manière ostentatoire un paquet de Percy Pig, au nom évocateur, il y a de la marge. Et pourtant.

Un autre aspect interroge. Ces trois mannequins sont comme entassés dans le cadre, dans lequel elles semblent à l'étroit. Une impression qui ne serait sans doute pas avec des mannequins "standards", soit minces, voire maigres. Mais peut-être est-ce une question de point de vue.

En revanche, la légende de ces photos finit de nous intriguer sur l'idée que Carine Roitfeld se fait de ces mannequins généreux : "Indulgent to an extreme. Consumptive to a fabulous fault. Chasing divine decadence, impossible joy, and other holy pleasures" (soit "Indulgentes à l'extrême. Consommatrices jusqu'au bout des ongles. À la poursuite de la décadence divine, de la joie impossible et d'autres plaisirs coupables"). Donc, suivant cette logique, les mannequins grande taille le seraient parce qu'elles aiment manger de la junk food, seraient peu rigoureuses et insatiables. Point de vue construit pour créer la polémique ou spontanéité qui pourrait s'avérer blessante, le fait est que ces quelques images créent la controverse. Et nous, on reste perplexe.

Nos partenaires