Prada dément vouloir céder une participation à Richemont

06/01/10 à 14:31 - Mise à jour à 14:31

Source: Weekend

Mardi, le bruit courait que la maison de couture italienne était sur le point de vendre 30% de son capital au groupe de luxe suisse.

Prada dément vouloir céder une participation à Richemont

Mardi, le bruit courait que la maison de couture italienne était sur le point de vendre 30% de son capital au groupe de luxe suisse.

Pour la seconde fois en six mois, la maison de couture italienne Prada a fermement démenti mardi être en négociation avec le groupe de luxe suisse Richemont (détenteur des marques Cartier et Montblanc). La déclaration d'un porte-parole de la marque a coupé court aux rumeurs de vente d'un tiers de son capital. Une source basée à Milan a par ailleurs déclaré au WWD mercredi que Johann Rupert, le président par interim de Richemont, n'était "pas particulièrement intéressé par la mode, le secteur étant à risques en ce moment". La même source a également mis l'accent sur une probable incompatibilité de caractère, Patrizio Bertelli, administrateur délégué du groupe Prada et mari de Miuccia, étant réputé pour ses colères homériques.

Très endetté, Prada a renégocié l'été dernier le remboursement de 450 millions d'euros jusqu'en 2012. Un répit qui pourrait justifier le manque d'empressement de la marque à céder une participation, même minoritaire.

Géraldine Dormoy, Lexpress.fr Styles

En savoir plus sur:

Nos partenaires