Rencontre avec un jeune talent de la mode: Emmanuelle Lebas

05/08/13 à 17:10 - Mise à jour à 17:10

Source: Weekend

La jeune créatrice Emmanuelle Lebas a remporté le prix Codefrisko/Pure en 2012, alors qu'elle était étudiante de 4e année à la Cambre. Rencontre.

Rencontre avec un jeune talent de la mode: Emmanuelle Lebas

© Ludo Hanton

1. Pourquoi ce prix est-il si important? Quelle est l'importance revêtue par l'image pour un jeune créateur?

Emmanuelle Lebas: En général, l'identité visuelle est quelque chose que l'on met un peu de côté pendant nos études par manque de temps et manque de connaissance. Ce prix donne l'opportunité de travailler avec une équipe sur l'image que l'on veut véhiculer, sur le logo qui nous représentera... et surtout on bénéficie des conseils de l'équipe Codefrisko par rapport à toute l'image. Pure est aussi une opportunité de booster notre communication, publication, ce qui est très important à notre sortie d'école.

2. Selon vous, les formations en mode devraient insister davantage sur l'aspect commercial (et RP) du job ou pensez-vous qu'un designer doit être libre, mais assisté d'une personne expérimentée dans ce domaine ?

EL: Je pense que c'est bien d'avoir quelques notions, mais cet aspect est un autre métier à proprement parler. Je crois qu'il est extrêmement difficile de pouvoir gérer la création et sa com', car cela nécessite d'autres contacts, d'autres facultés qu'un créateur n'a pas nécessairement. Il est aussi important de pouvoir travailler avec des gens, de pouvoir déléguer certaines activités, dont en premier l'aspect commercial et les RP, si l'on veut réussir.

3. Actuellement, l'aspect commercial/business constitue-t-il un piège pour les créateurs? (Pensez à Van Beirendonck, Christophe Coppens,...)

EL: Dans un sens ça l'est parce que les temps sont durs, on ne peut plus réfléchir à sa création et sa production, distribution et communication comme avant. Mais dans un autre sens, il faut vivre avec son temps, ce sont donc des contraintes à prendre en compte, et il faut pouvoir s'entourer de personnes qualifiées qui peuvent nous aider avec ces aspects.

4. Vous avez remporté le prix grâce à votre collection de l'année passée. Comment avez-vous évolué en tant que créatrice depuis? Comment décririez-vous votre dernière collection ?

EL: La collection de cette année est à mon sens plus réfléchie, j'ai essayé de voir un côté portable (chose que je n'avais jamais vraiment faite), d'imaginer des vêtements intéressants, mais mis au service du corps. J'ai vraiment voulu qu'ils mettent le corps en valeur, dans cette optique j'ai aussi utilisé des matières confortables. J'ai voulu qu'avec cette collection, certaines femmes puissent vraiment avoir envie de se projeter dans certaines pièces.

5. Avez-vous des projets pour l'avenir?

EL: En septembre, une sélection de ma collection sera vendue chez Opening Ceremony à New York, Los Angeles et Londres. Je travaille donc sur cette production en ce moment. Ensuite, il sera question d'envoyer des dossiers pour les différents concours comme Hyères par exemple.

Nos partenaires