Quand porter un maillot de bain devient hors de prix

04/06/10 à 10:04 - Mise à jour à 10:04

Source: Weekend

Mesdames, nous le savons toutes, la saison des maillots de bain arrive avec son lot de complexes et d'irritabilité. Nous évoluons dans une société où le reflet qui se dessine dans le miroir prend une importance de plus en plus considérable, érigeant l'achat de cette pièce estivale au rang de véritable parcours du combattant pour la majorité d'entre nous. Veut-on en plus dépenser des sommes faramineuses pour passer l'examen du bikini ?

Quand porter un maillot de bain devient hors de prix

© Tony Cenicola/The New York Times

Ce passage obligé se veut encore plus pénible lorsque l'on veut rester raisonnable. En effet, il n'y aucun intérêt à dépenser des sommes astronomiques pour un petit bout de tissus qui trônera dans notre tiroir 10 voire 11 mois par an. Mais, depuis quelques temps, les maillots de bain, bikinis et autres trikinis sont considérés comme de véritables accessoires de mode, au point d'être devenu une pièce phare des défilés haute couture. De ce fait, leur prix est devenu aussi aveuglant qu'un phare dans la nuit. Comme se fait-il que moins il y en a, plus c'est cher ?

Selon un article paru dans le journal américain Times, un ensemble de bain ayant couté 5$ à produire, peut être vendu en magasin jusqu'à 100$ ! La raison ? Leur confection est soumise à une rigoureuse évolution technologique... En effet, pour que ce vêtement résiste à l'eau et à différentes sortes de chaleur, sa fabrication requiert des avancées technologiques minutieuses. De plus, le fait de vendre les hauts et les bas de bikini séparément, contrairement à ce qui se faisait lorsque les maillots de bain son sortis sur le marché, serait avantageux pour la consommatrice mais plus coûteux pour les fabricants, d'où une hausse du prix de vente !

Bien entendu, le prix que l'on sera prête à dépenser dépend aussi de la boutique dans laquelle on se procure la pièce recherchée. L'exemple le plus flagrant est celui de la nouvelle collection de maillots de bain hyper tendance H&M à 4,95 euros le haut de bikini. Parcontre, pour les plus téméraires qui opteraient pour une pièce Pain de Sucre, il est peu probablement qu'elles ressortent de la boutique en ayant dépensé moins de 100 euros. Malia Mills, designer américaine, vend ses bikinis environs 340$. Elle constate que ces pièces deviennent de plus en plus onéreuses du fait de leur résistance à l'eau de mer, au chlore, au vent, aux températures tropicales... Dans ce cas, qu'en est-il de ces fameux maillots de bain H&M vendus si bon marché? A la rédaction du VifWeekend.be, nous n'avons pas encore eu vent de maillots de bain se déchiquetant en lambeaux pour cause de "prix de vente trop peu élevé". L'important, c'est quand même de s'y sentir bien et, malgré tout, chaque été, on aime ajouter une couleur supplémentaire à notre collection de mono-bi-trikini.

Par Lisette Kazadi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires