Shopping : 5 bons plans pour habiller ses enfants

10/03/17 à 10:16 - Mise à jour à 12:40

Plus besoin d'investir dans une garde-robe haut de gamme pour les petits, alors que les vêtements ne seront pas portés plus d'une saison. Par souci économique et écologique, de plus en plus d'initiatives sont mises en place pour les habiller sans se ruiner, tout en privilégiant la qualité.

Shopping : 5 bons plans pour habiller ses enfants

. © Getty Images/iStockphoto

Jupette & Bermuda

.

. © Getty Images/iStockphoto

Créé par deux jeunes mamans, Sophie et Amandine, Jupette & Bermuda est un concept de vente de vêtements et accessoires de marques à petits prix. Kiabi, IKKS, Catimini ou encore GAP ; on y trouve un grand nombre de pièces neuves et récentes, parfois soldées jusqu'à -90%, pour les enfants de 0 à 14 ans. Deux ventes ont déjà eu lieu et le succès ne s'est pas fait attendre. C'est pourquoi le duo de choc renouvelle l'expérience une troisième fois. Rendez-vous donc ce week-end si vous êtes férus de bonnes affaires.

Quand ? Samedi 11 mars de 9 h à 18 h et dimanche 12 mars de 9 h à 12 h.

Où ? 842, chaussée d'Alsemberg, à Uccle.

Pour plus d'infos : www.jupetteetbermuda.be

Tale Me

Shopping : 5 bons plans pour habiller ses enfants

© Tale Me

Ce concept innovant lancé par Anna Balez en 2014, propose de louer des tenues pour les bébés et enfants de 0 à 6 ans, ainsi que pour les femmes enceintes. Via un abonnement, les parents peuvent faire leur choix parmi plusieurs vêtements 100% écolos made in Belgium et les renouveler tous les mois sur le site web de la marque ou directement en boutique. Le projet rencontre un véritable succès, un magasin éphémère a déjà ouvert ses portes à Paris, tandis que Berlin est la prochaine ville sur la liste d'attente (prévu normalement pour septembre 2017). Tale Me faisait par ailleurs partie des 41 entreprises d'économie circulaire ayant reçu un subside conséquent de la part du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale fin 2016.

Pour plus d'infos :www.taleme.be

- Petit Bateau -

.

. © Petit Bateau

La célèbre enseigne se lance dans un service de seconde main. Toujours dans une idée d'économie circulaire, Petit Bateau rajoute une corde à son arc, en intégrant un espace de vente d'occasion à la nouvelle version de son application online. En intégrant ce nouveau service, la marque prouve la solidité et la durabilité de ses produits, dont la plupart sont fabriqués en France. Vendeurs et potentiels acheteurs sont mis gratuitement en lien via une interface d'annonces entre clients, gérée par Petit Bateau. C'est ensuite à eux de s'organiser pour l'expédition et le paiement de leurs articles, le tout sans commission.

Plus d'infos sur l'appli Petit Bateau

- My Kids Factory -

.

. © Getty Images/iStockphoto

Premier site belge de vente et d'achat de vêtements de luxe de seconde main pour enfants de 0 à 12 ans, My Kids Factory propose un étendard de pièces de qualité, toujours dans un esprit d'éco-responsabilité. L'idée est née de deux parents qui voulaient habiller leurs enfants sans abuser de la surconsommation. On y trouve des marques comme Baby Dior, Gucci ou encore Bellerose. Des articles haut de gamme, vendus par des particuliers, à des prix raisonnables, fixés par les administrateurs du site. A noter que chaque pièce est contrôlée par le site pour permettre aux acheteurs de recevoir leurs produits dans un état impeccable.

Pour plus d'infos : www.mykidsfactory.com

- Vide-dressings online pour enfants -

;

; © Getty Images/iStockphoto

Sur Facebook ou Instagram, les réseaux sociaux deviennent les partenaires officiels de la garde-robe de vos enfants. En effet, de plus en plus de parents connectés décident de vendre ou d'acheter directement en ligne, sans passer par une plateforme officielle. Un grand nombre de groupes Facebook existent déjà, rassemblant des milliers de personnes à travers la Belgique. Sur Instagram, les mamans proposent également de vendre les vêtements de leurs petits, organisent des concours, premier commentaire, premier servi. Il suffit de taper vide-dressing dans la barre de recherche ou vd., pour découvrir un tas de comptes de vente de particuliers. En plus des habits, certains revendent également des jouets et tout accessoire lié à l'enfance, dont ils ne se serviront plus. Une véritable initiative citoyenne de la part de parents qui ne souhaitent plus dépenser des fortunes pour des fringues dont leurs enfants n'auront plus besoin d'ici quelques mois.

WeekendInformation Services

Nos partenaires