Soldes, c'est parti !

28/06/10 à 15:22 - Mise à jour à 15:22

Source: Weekend

Vous les attendez avec impatience ces soldes d'été! Ce jeudi, les magasins remplis de bonnes affaires vous ouvriront leurs portes, impatients de se débarrasser de leur important stock d'invendus.

Soldes, c'est parti !

© capture d'écran net-à-porter

Vous les attendez avec impatience ces soldes d'été! Ce jeudi, les magasins remplis de bonnes affaires vous ouvriront leurs portes, impatients de se débarrasser de leur important stock d'invendus.

Le printemps a été frisquet et la crise économique a elle aussi bien refroidi le consommateur belge. Cette année encore, les stocks d'invendus des magasins sont importants et 4 Belges sur 10 profiteront des soldes estivales pour réaliser de belles affaires. Tout comme en hiver, ce sont d'abord les vêtements qui sont les plus prisés. Mais, durant les soldes d'été, le consommateur achète aussi "des chaussures pour dames et enfants, du matériel sportif et des petits électroménagers", selon une étude du CRIOC menée de juillet 2006 à juillet 2009 auprès de plusieurs milliers de consommateurs. Selon le CRIOC, l'acheteur type de soldes d'été est aisé et âgé de 30 à 39 ans avec des enfants. Vous voilà prévenus.

Cette année, la patience est de rigueur, on ne verra pas dès les premiers jours les démarques de 50 ou même 70% affichées l'année passée, à la sortie d'un hiver financièrement très difficile. Si la crise se fait encore sentir dans le secteur de l'habillement, les commerçants comptent sur les soldes d'été pour "limiter la casse". Comme l'explique l'UMC : "l'objectif n'est pas de vendre vite et beaucoup pour faire place nette. Dos au mur, beaucoup de commerçants vont essayer de réaliser en période de soldes un chiffre d'affaires convenable pour sauver les meubles". Ainsi, les réductions pratiquées durant les premiers jours de juillet seront inférieures ou égales à 30 pc.

Wanted: Tops, jupes, shorts et sandales

Le premier jour des soldes tombe un jeudi, aucune affluence surprise n'est donc à prévoir. Le temps chaud, voire tropical, de ce début des vacances d'été laisse présager la vente de tops, de jupes, de shorts et de sandales en premier lieu. Et le choix sera grand, les boutiques de mode ayant encore beaucoup d'articles en stock. 62% d'entre elles ont autant dans leurs rayons que lors des soldes de l'année passée. 15% ont même encore plus d'articles en stock. "La vente de la collection printemps-été n'a pas vraiment été un succès", a d'ailleurs indiqué le syndicat neutre pour indépendants (SNI).

Des dates différentes selon les pays

Alors que la période des soldes est fixée par la loi en Belgique (du 1er au 31er juillet), ce n'est pas le cas dans tous les pays d'Europe. La situation est différente chez nos voisins. En France, la période des soldes d'été dure cinq semaines, du mercredi 30 juin au mardi 3 août. Certains départements bénéficient toutefois d'une exception. En Corse-du-Sud et en Haute-Corse, par exemple, les bonnes affaires ne débutent que le 14 juillet. Au Luxembourg, les soldes sont prévues cette année du 26 juin au 10juillet. Aux Pays-Bas, il n'existe pas de réglementation imposant une période fixe pour les soldes. A Maastricht, elles ont déjà commencé à la mi-juin, attirant de nombreux Belges pressés de renouveler leur garde-robe. En Allemagne, les commerçants ont la liberté de solder leurs articles quand bon leur semble. C'est le cas aussi en Italie et en Espagne, deux pays où les dates varient en fonction des régions.

En primeur sur le net

Les plus impatients qui n'ont pas l'occasion de franchir la frontière hollandaise peuvent se rabattre sur leur souris et surfer à l'affût des bons plans déjà en ligne. De nombreux sites internet ont en effet déjà commencé à solder leurs produits. Ainsi, La Redoute.be ou les 3Suisses proposent déjà de grandes réductions sur leur stock printanier (jusque 45% sur le catalogue). Outre-Atlantique et outre-Manche, des sites comme net-à-porter, Miss Selfridge ou encore ou Urban Outfitters proposent déjà des démarques importantes (exemple : jusqu'à 70% sur des marques de grands créateurs sur le site Luisa Via Roma). Un moyen confortable et moins stressant de faire ses emplettes qui séduit de plus en plus de personnes. En 2009, un consommateur sur 6 a utilisé internet pour rechercher des produits soldés. La part des soldes sur internet est en croissance par rapport à 2008 mais la crainte d'éventuels problèmes de livraison et de paiement freine les achats sur la toile, selon le CRIOC.


Ca.L , avec Belga

Pour un aperçu des soldes en ligne, lisez l'article de Géraldine Dormoy, notre consoeur de L'Express Styles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires