Spartiates, clap troisième

14/05/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Weekend

Entre le moment où une tendance émerge sur les catwalks et le moment où elle inonde la rue, il peut s'écouler un sérieux moment. C'est ce qui arrive aux spartiates...

Spartiates, clap troisième

Entre le moment où une tendance émerge sur les catwalks et le moment où elle inonde la rue, il peut s'écouler un sérieux moment. C'est ce qui arrive aux spartiates... En 2007, Kate Moss et ses copines fashionistas commencent à opter pour les sandales K-Jacques, un must tropézien en matière de nu-pieds. Il n'en faut pas plus pour qu'elles apparaissent dans les collections printemps-été 2008 de Givenchy, Balenciaga, D&G, Celine, Jean Paul Gaultier, Balmain, Marc by Marc Jacobs... Seulement voilà, l'été dernier, la météo se fait déprimante, le grand public préfère bouder cette tendance. Les experts de la chaussure mise donc sur cet été, pour ce qui devrait être le grand boom de la spartiate. Avec le temps, ces sandales se sont dotées de clous, sequins, talons hauts ou couleurs flashy. Histoire de ne pas lasser les modeuses qui avaient craqué il y a déjà trois saisons...

C.Pl.

Nos partenaires