Stylée en festival

13/07/11 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Weekend

Si Werchter et les Ardentes sont déjà dernière nous, la saison des festivals est loin d'être terminée. A la veille de l'ouverture de Dour et en vue des nouvelles dates de concerts qui vont rythmer l'été, voici quelques conseils pour adopter le look et de l'attitude pour régner sur la planète rock. A vos blocs-notes !

Stylée en festival

Jusqu'il y a peu, les festivals étaient une parenthèse dans nos vies de modeux. Sans complexe, on pouvait s'autoriser le Tee-shirt trop large, le jean avachi, les chevaux gras. Les Converses sales étant la touche ultime pour completer cette silhouette mal fagotée. Depuis qu'on a vu Kate Moss stylée sur les plaines de Glastonbury, on rêve de l'imiter. Les festivals sont dès lors devenus une affaire de looks et les festivalières à la pointe de la mode veulent montrer que, sous leurs allures "je-m'en-foutiste", se cachent, en fait, de véritables esthètes.

Mais pour rafler la vedette aux artistes sur scène, il faudra ruser. En Belgique, gardons en effet toujours à l'esprit que le temps est dès plus variable. Avant de retourner sa garde-robe dans tous les sens en quête de la tenue idéale, mieux vaux donc en premier lieu toujours jeter un coup d'oeil sur la météo des prochaines heures.

Lors de journées tropicales, le microshort est de mise. Cette année, il est la "it-pièce" à avoir obligatoirement sur les fesses! Et s'il est de couleur flash - tendance color blocking oblige cet été - c'est encore mieux. Porté avec un marcel blanc, des lunettes de soleil papillon, il donne le ton pour un show endiablé. Si le terrain est boueux ou que la pluie menace, aucun souci à se faire: les bottes de pluie sont les meilleures alliées du short. Surtout si elles sont siglées Hunter. Et lorsque le temps se fait plus frais, le blouson de cuir à détails cloutés et le slim à motifs restent les pièces maîtresses du style rock. Le baggy, on le laisse, lui, sans regret aux soldats du desert. On n'hésite pas à superposer les couches et à s'équiper d'une grande besace en matière noble car en bougeant, on a chaud, et si l'on veut se découvrir, on n'aura surtout pas envie de tenir ses vêtements dans ses mains (quelle galère pour applaudir!). Aux pieds, les boots masculines à lacets sont de mise cette saison.

Quant aux pièces qui foudroient la silhouette, une mention toute particulière va aux goodies et autres objets kitsch distribués par les différents sponsors de l'événement. Lorsqu'un promo-boy, même s'il est le sosie de Robert Pattinson, tend sa main pour refiler une décalcomanie en forme de bouteille de soda ou un chapeau de cowboy rouge flash, on répondra spontanément "non merci".

Pour celles qui dorment au camping, le maître mot est l'hygiène. Pas toujours évident de se refaire une beauté dans des conditions assez rudimentaires. Dans son sac, on prévoit suffisamment de vêtements (et de sous-vêtements) pour rester frais. Pour quatre jours non-stop, six tee-shirts ne sont, par exemple, pas un luxe. Pour éviter que ses habits ne ressemblent à de vieilles guenilles, on les plie méticuleusement. Tous les matins, même si l'eau n'est pas très chaude, on s'impose au minimum une toilette de chat à l'évier. Les mouchoirs, le déodorant, la brosse à dents, le dentifrice, le peigne, le shampoing et le gel douche en papier qui se dissolvent au contact de l'eau, ne doivent donc pas rester sur l'étagère de la salle de bains de la maison. En somme, le festival, c'est un peu le raid de survie du rockeur. Vous voilà parées pour affronter cet été festivalier 2011 sous le signe de la rock n'roll attitude.

Sophie Ismail

Reluquez les looks repérés aux Ardentes ICI

Retouvez toute l'actualité des Festivals de l'été sur le site de Focus

En savoir plus sur:

Nos partenaires