Thanks to Daddy

04/11/09 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Weekend

Elles cumulent leurs talents, les Filles à papa. Pas 50 ans à deux, une sororité complice, un diplôme de stylisme à ESMOD (Paris) pour Sarah, de graphisme-typographie à l'ERG (Bruxelles) pour Carol et, en tandem, un jeune label insolent, glam et hautement désirable.

Thanks to Daddy

Elles cumulent leurs talents, les Filles à papa. Pas 50 ans à deux, une sororité complice, un diplôme de stylisme à ESMOD (Paris) pour Sarah, de graphisme-typographie à l'ERG (Bruxelles) pour Carol et, en tandem, un jeune label insolent, glam et hautement désirable. Elles se sont d'abord offert une année sabbatique à New York, "comme un nouveau (premier) départ", y ont esquissé les prémices d'une collection, puis trouvé leur griffe, Filles à papa, un nom faussement sarkozyste, pour taquiner un peu leur daddy. Retour en Belgique et les voilà prêtes pour un automne-hiver 2009 "mi-chic mi-déglingos" spécialement pensé pour des "filles un peu barrées, instinctives et désinvoltes qui aiment la mode et ne se prennent pas trop la tête". Leurs tee-shirt sont loose, mais avec des paillettes rebrodées sur les manches, leur veste de smoking aime le noir ou le blanc, leur jogging s'offre des sequins mauves et leur pantalon, du cuir orangé lamé, tout découpé, "canon" porté avec des pompes à la hauteur. Un vestiaire joliment sexy, une franche liberté et de l'humour nonchalamment assumé. On dit "encore".


A.-F.M.


Filles à papa chez Ariel New, 6, rue du Pot d'or, à 4000 Liège ; Réservoir shop, 43 A, rue Lesbroussart, à 1050 Bruxelles ; Lady Dandy, 81, rue du Page, à 1050 Bruxelles. www.fillesapapa.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires