Trois VIP en cover, une seule robe Miu Miu

26/07/10 à 10:40 - Mise à jour à 10:40

Source: Weekend

Eva Mendes, Lily Allen et la top Freja Beha sont en couverture des plus grands magazines de mode, habillées de la même robe Miu Miu.

Trois VIP en cover, une seule robe Miu Miu

© catwalk pictures

Quand on a l'habitude de fouler le tapis rouge, rien de plus frustrant que de se retrouver habillée comme la starlette d'à côté. Cette situation est encore plus énervante quand elle se présente sur la cover d'un magazine de mode à succès.

C'est la mésaventure vestimentaire que vivent actuellement trois VIP. Pour les éditions du mois d'août, le mannequin danois Freja Beha pose en une du Vogue britannique, Lily Allen est en cover du Elle UK et Eva Mendes pose sensuellement sur la cover de W, la bible américaine du style. Rien d'étonnant jusqu'ici si ce n'est que les trois stars sont toutes habillées de la même robe à fleurs Miu Miu, issue de la collection automne-hiver 2010-2011. Seule différence, Lily Allen (ou plutôt la fashion editor du magazine Elle) a opté pour la version lilas alors que ses deux comparses ont choisi une couleur plus peps, l'orange. Autre détail, plus morphologique cette fois, le décolleté d'Eva Mendes est beaucoup plus pigeonnant.

La collection hivernale de la marque Miu Miu, "petite soeur de Prada", propose différentes robes décorées de fleurs en cuir, elle avait été plébiscitée par les clientes et les journalistes mode lors de sa présentation en février dernier à la fashion week parisienne.

"Fashion faux pas"

Plutôt flatteur pour Miuccia Prada, la créatrice derrière le label, que de voir sa création non pas sur une seule cover mais parallèlement sur trois des magazines de mode les plus prisés. Mais on pourrait aussi voir cette situation comme un véritable "fashion faux pas". La robe en question ainsi médiatisée, surtout sur la couverture de l'édition du mois d'août qui guide les tendances pour la rentrée, perd son caractère exclusif, une grosse erreur dans le monde de la mode.

Lorraine Candy, éditrice du Elle britannique, admet n'avoir jamais vu une telle situation en Grande-Bretagne. "Sur les 10 dernières années, je n'ai jamais vu deux mêmes robes simultanément sur la cover des deux plus grands magazines de mode anglais. La plupart du temps, les bureaux de presse essaient d'éviter ce genre de situation. J'aurais évidemment préféré que cela n'arrive pas mais je ne suis pas non plus anéantie", a-t-elle déclaré au Guardian. De son côté, Shulman, la rédactrice en chef du Vogue british, également citée par The Guardian, semble de plus mauvaise foi en déclarant "n'avoir pas remarqué de similarité". "L'une des robes est orange et lacée avec un noeud blanc, l'autre est lilas avec un ruban noir" ajoute-t-elle. Si vous avez envie d'acquérir la robe à succès, elle vous coûtera entre 1300 et 3800 euros, du moins, si le stock n'est pas en rade.

Ann Heylens/Caroline Lallemand

En savoir plus sur:

Nos partenaires