Une nouvelle boutique Paul Smith à Paris

16/03/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Weekend

Le dernier truc de Paul Smith ? il vient d'ouvrir à Paris une minuscule boutique au 70 de la rue de Grenelle. L'endroit : un ancien café charbon, un bougnat, autrefois fréquenté par Jacques Prévert, et laissé à l'abandon depuis les années 80.

Une nouvelle boutique Paul Smith à Paris

Le dernier truc de Paul Smith ? il vient d'ouvrir à Paris une minuscule boutique au 70 de la rue de Grenelle. L'endroit : un ancien café charbon, un bougnat, autrefois fréquenté par Jacques Prévert, et laissé à l'abandon depuis les années 80.

Sir Paul avait l'habitude de passer devant depuis des années quand il se rendait à Paris. Outre le fait qu'il possède un magasin à deux pas, sur le boulevard Raspail, il a aussi l'habitude de faire le plein de fromages chez le fameux crémier du coin, Barthélémy, qui fournit également l'Elysée.
Evidemment, la boutique n'est pas grande -"Cela à l'air minuscule, mais c'est tout de même deux fois plus vaste que mon premier magasin où de toute façon, c'était mon lévrier afghan, Homère, qui tenait l'essentiel de la place", dit-il - mais l'endroit a un charme fou, un charme d'écrin à bijoux. L'ami Paul a gardé les murs écaillés, les sols carrelés et cabossés.

A l'intérieur, quelques vêtements issus de son défilé (un portant à peine) trois étagères de chaussures en édition limitée (grand chic : la semelle est gravée au nom de "Paul Smith rue de Grenelle") et quelques bijoux inédits, comme ces broches florales qu'il a fait réaliser par un joaillier new-yorkais, disciple de Miriam Haskell. On y trouve aussi des petits sacs en perles de verroterie, et de la jolie papeterie ancienne, comme ces télégrammes de voeux illustrés.

Guillaume Crouzet, Lexpress.fr Styles

Nos partenaires