Ungaro à nouveau sans styliste

22/04/10 à 10:47 - Mise à jour à 10:47

Source: Weekend

Après la controversée Lindsay Lohan, c'est au tour d'Estrella Archs de quitter le bateau Ungaro.

Ungaro à nouveau sans styliste

© E.Tordoir

Chez Ungaro, la liste des stylistes à claquer la porte s'allonge. Début mars, la très controversée star hollywoodienne Lindsay Lohan, nommée "conseillère artistique", était poussée vers la sortie. C'est maintenant au tour d'Estrella Archs, arrivée en 2009, de quitter le bateau.
Y a-t-il quelque chose de pourri au pays d'Ungaro ? Dernière styliste en date à claquer la porte: Estrella Archs. Arrivée en septembre 2009 pour succéder au jeune Esteban Cortazar, la jeune créatrice quitte à son tour la direction artistique de la maison de mode française, pour se consacrer au développement de sa marque éponyme lancée en 2007. Le discours officiel avance des "différences insurmontables entre la direction artistique et la marque".

La créatrice espagnole rejoint ainsi la liste des passages éclairs à la direction artistique d'Ungaro. Depuis le départ du fondateur Emanuel Ungaro en 2005, cinq stylistes se sont succédés à ce poste, dont le jeune Esteban Cortazar qui a signé trois saisons, succédant lui aussi à Peter Dundas.

Arrivée en septembre 2009, Estrella Archs avait été rejointe par Lindsay Lohan, alors nommée "conseillère artistique" de la griffe. Cette nomination avait été largement critiquée et ponctuée par un défilé printemps-été 2010 lynché par les professionnels du secteur.

Même le couturier Emanuel Ungaro avait affirmé que cette collaboration était "un désastre" pour la maison qui porte son nom mais dont il n'est plus propriétaire depuis son rachat par un fonds américain en 2005. Pour la collection automne-hiver 2010/2011, Estrella Archs était alors apparue seule au défilé et la maison Ungaro avait avoué la fin de l'aventure avec Lindsay Lohan.

D'après le Women's Wear Daily, le propriétaire de la marque Asim Abdullah aurait déjeuné vendredi dernier avec le styliste anglais Giles Deacon. Pour l'heure, la maison n'a fait aucun commentaire sur sa possible arrivée.

Ca.L

En savoir plus sur:

Nos partenaires