United States of Saint Germain

20/04/10 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Source: Weekend

Jeudi passé, Ralph Lauren a ouvert sur le Boulevard Saint Germain son plus grand magasin européen. Notre blogueuse parisienne était invitée la veille à visiter les lieux.

United States of Saint Germain

Jeudi passé, Ralph Lauren a ouvert sur le Boulevard Saint Germain son plus grand magasin européen. Pour l'occasion, la presse était invitée la veille à visiter les lieux. Depuis le temps que la façade jouxtant la boutique Rykiel était en travaux, j'avais hâte de découvrir le résultat. Comme beaucoup, j'ai été bluffée par ce que j'ai vu. Si Ralph voulait impressionner les Frenchies, on peut dire que c'est réussi.

Je savais pourtant à quoi m'attendre, tant la somptuosité des mises en scène des boutiques Ralph Lauren est réputée. A New York déjà, je me souviens que j'avais été abasourdie par la qualité de son merchandising. Là-bas comme ici, tout est pensé pour vous donner l'impression que vous entrez dans un film. Un film américain bien sûr!

Situé dans un ancien hôtel particulier bâti au 17e siècle, le magasin de 2150 m2 se déploie sur quatre étages, reliés par une cage d'escalier et un ascenseur aux boiseries si typiquement parisiennes qu'il promet de faire la joie de nombreux touristes.

Les pièces présentent des lignes et donc des atmosphères différentes, mais toutes ont en commun un côté feutré qui donne envie d'y rester des heures.

Chaque espace regorge d'objets placés là pour nous raconter des histoires. On ne croit pas forcément à cette vision fantasmée de l'Amérique, mais on comprend mieux le "style de vie" Ralph Lauren. Un lifestyle à la fois glamour, casual, nostalgique et romantique...qui m'évoque immanquablement Gatsby le magnifique. C'est plus fort que moi, dès que je vois des pulls rangés par piles colorées, je repense à Robert Redford tentant de séduire Daisy Buchanan/Mia Farrow.

Au rez-de-chaussée, un restaurant et un bar on été aménagés dans les anciennes écuries. L'ambiance cosy donne envie de revenir y goûter les cocktails!

Si je n'ai pas eu la chance de croiser Ralph Lauren dans les couloirs, j'ai en revanche fait la connaissance de Mary Randolph Carter, qui travaille depuis longtemps aux côtés du designer, notamment sur le stylisme de ses publicités. Sur le moment, je n'ai pas vraiment saisi ce qui me fascinait chez elle, et puis à force de l'écouter et de la regarder, j'ai compris: son enthousiasme, sa finesse et son allure me rappelaient Annie Hall. Quand je lui ai dit qu'elle me faisait penser à Diane Keaton (habillée par Ralph Lauren dans le chef d'oeuvre de Woody Allen), elle a ri, puis a reconnu qu'elles avaient sûrement deux-trois choses en commun. En la quittant, je me suis dit que Ralph Lauren savait drôlement bien choisir ses égéries.

Géraldine Dormoy

Flagship Ralph Lauren, 173 Boulevard Saint Germain, Paris 6e, tél: 01 44 77 76 00. Ouverture le 15 avril.

En savoir plus sur:

Nos partenaires