Warhol: L'hommage de Diane von Furstenberg

22/01/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Weekend

Partout où passe la reine de la "wrap dress" plane l'ombre du roi du pop art.

Warhol: L'hommage de Diane von Furstenberg

© SDP

Partout où passe la reine de la "wrap dress" plane l'ombre du roi du pop art. Partout où le vent mène Diane von Furstenberg pleuvent les questions sur Andy Warhol - sur la sérigraphie qu'il a faite d'elle dans les années 1970, sur les deux Une à son image pour la revue Inter/view, sur la Factory, fausse usine de la 47e rue et vrai tohu-bohu de créativité électrisante, sur les nuits qui n'en finissaient plus au Studio 54, boîte de nuit new-yorkaise plutôt décadente.

Alors, pas folle la guêpe, elle a fini par s'en emparer, avec la bénédiction de la Andy Warhol Foundation. "Le plasticien américain fit partie intégrante de ma vie, durant ma première carrière, dit-elle. Utiliser ses imprimés dans ma deuxième carrière me semble être une manière parfaite de lui rendre hommage." La créatrice, ex-princesse jet-set née en Belgique, puise donc dans le fonds warholien pour créer une collection capsule printemps 09 et swim (photo). C'est glamour, parfait pour la plage, forcément coloré, très AW par DvF en somme. Et très quart d'heure de gloire - ça ne lui déplairait pas, à Andy.

Idem pour cette deuxième collection "Andy Warhol" by Pepe Jeans London - le jeanseur british propose la Campbell's soup Can, Marylin, Elvis ou Jacqueline sur Tee-shirt, robes, cravates et jeans assez lookés et plutôt rock, qu'on verrait bien portés par Agyness Deyn, rapport à l'identique peroxydation capillaire peut-être. Plus classique, le Grand Palais et la Maison Rouge à Paris y vont eux aussi de leur petite chanson sur l'homme qui voulait être artiste et star, avec deux expos qui débutent en mars et en février, Le Grand Monde d'Andy Warhol, sur l'homme et les céleb' papillonnantes autour de lui et Warhol 70, sur les programmes télé réalisés par l'artiste de 1971 à 1987. Une vraie matière à légende. Et une seule chose désormais certaine : Art is for everyone.

Anne-Françoise Moyson

En savoir plus sur:

Nos partenaires