Zoom sur quatre jeunes mannequins belges qui montent

26/08/10 à 18:43 - Mise à jour à 18:43

Source: Weekend

Elles sont peut être les futures Hanne Gaby ou Anouck Lepère. Le Vif Weekend les a réunies, le temps d'une journée torride. Histoire de shooter les huit grandes tendances de cet hiver.

Zoom sur quatre jeunes mannequins belges qui montent

© Dayenne Bekker

Zoom sur quatre jeunes mannequins belges, dont la carrière devrait prochainement décoller. Les futures Hanne Gaby ou Anouck Lepère, qui sait. Le Vif Weekend les a réunies, le temps d'une journée torride. Histoire de shooter les huit grandes tendances de cet hiver. Par Catherine Pleeck

C'est un de ces jours d'été où la canicule squatte lourdement la Belgique. En plein coeur d'Ixelles, une chaleur écrasante a pris possession du Studio 202. Un gigantesque espace aménagé dans les toits, où les quelques fenêtres ont été barricadées par des volets : aucune lumière naturelle ne doit venir contrarier le cours du shooting mode, mettant en exergue les grandes tendances de l'hiver prochain.
Pas de thermomètre pour confirmer l'impression qu'il fait facilement 40°. Seuls indices accablants ? Des corps moites, qui minimisent au maximum le moindre effort. Un frigo sans cesse pillé de ses boissons rafraichissantes. Une chemise Valentino et une veste en mouton retourné Burberry Prorsum, qui reviennent trempées, après avoir été immortalisées en photo. Et un cerveau qui fond, à mesure que les heures s'écoulent...

Malgré ces difficiles conditions, les quatre mannequins tiennent bon, sans émettre un grognement quand le styliste Pedro Dias leur demande de se cacher dans un lourd manteau en drap de laine signé Céline ou de se lover dans une combinaison moulante tricotée par D&G. C'est que Clémentine, Ellen, Fanny et Nina connaissent parfaitement l'enjeu de ce shooting mode. Ces quatre jeunes Belges - deux Francophones, deux Néerlandophones, pur hasard - ont été sélectionnées par leur agence respective, comme étant la mannequin sur laquelle il va falloir miser, ces prochaines saisons. Les visages de demain, dans le monde de la mode belge.

Pour l'heure, elles s'efforcent d'assurer. "Feel your body", leur lance la photographe Denise Boomkens. A sa demande, les voilà qui se prennent dans les bras l'une de l'autre, alors qu'il y a quelques heures encore, elles ne s'étaient jamais rencontrées. L'exercice est périlleux, pour atteindre un résultat à la hauteur des espérances. "Ces quatre mannequins ont des expériences différentes, remarque le styliste Pedro Dias. Certaines ont déjà l'habitude des shootings, tandis qu'une autre reste encore un peu intimidée par l'appareil photo. Le défi consiste dès lors à ce qu'elles soient toutes les quatre parfaites au même moment !" Coiffeurs et maquilleuse veillent au grain. Et vu la température ambiante, c'est toutes les deux minutes que les minois de ces belles doivent être repoudrés...

Cliquez sur l'onglet VIDEO pour voir le making of du shooting

Cliquez ICI pour voir le shooting

Clémentine Stevens
Age : 18 ans.
Taille : 1m76.
Mensurations : 80/58/88 cm.
Origine : Habite sur la frontière, entre la Belgique et la France.
CV : A shooté pour la marque Pinko et pour la nouvelle campagne Essentiel, mais aussi pour les Vogue australien et allemand, l'Amica italien, ou encore pour Le Vif Weekend, il y a un an déjà.
Particularité : Sa fragilité (accentuée par une voix fluette) laisse place à une grande assurance et à des attitudes de femme, une fois devant l'objectif.
Ses idoles : Kate Moss et Agyness Deyn, "comme toutes les filles".
L'avenir : Si Clémentine vient de terminer une année de spécial Maths, elle veut maintenant se consacrer pleinement au mannequinat. "J'adore ce métier, surtout que cela me permet de voyager ! J'aimerais beaucoup défiler pour Dior, les shows sont tellement magnifiques", confie-t-elle. Un rêve qui deviendra peut-être réalité dès 2011, laps de temps qu'elle juge nécessaire, pour laisser de côté sa timidité.
Agence : Imm Brussels.

Fanny François
Age : 20 ans.
Taille : 1m75.
Mensurations : 82/61/89 cm.
Origine : Un petit village, près de Liège.
CV : Fanny est repérée à 15 ans par un agent, alors qu'elle fait du shopping à Bruxelles. "Pour certaines filles, cela démarre tout de suite. Dans mon cas, c'était plus lent. Cela ne fait qu'un an que je gagne ma vie avec le mannequinat", constate celle qui a déjà shooté pour les marques Swatch et Agent Provocateur, pour le Vogue espagnol, le Dazed & Confused japonais, le Marie-Claire anglais...
Particularités : Des yeux gris verts indéfinissables, ainsi que des cheveux qui tirent vers le roux et illuminent sa peau diaphane.
Son quotidien : Vit à Paris, avec son amoureux, mannequin. Quand elle n'enchaîne pas les shootings et les castings - "J'ai failli remporter celui pour un produit de beauté Chanel, cela s'est joué entre moi et une autre, dommage..." -, Fanny profite des plaisirs de Paris : promenades, verres en terrasse, farniente... Pas de sport, "je suis trop faignante, mais ce serait bien que j'en fasse." Et l'avenir ? "Pourquoi pas défiler, mais j'ai une trop grosse poitrine... Et, plus tard, me mettre au théâtre..."
Ses griffes fétiches : Valentino ("de belles robes"), Céline, Chloé, Balmain ("cool")...
Agence: Dominique Models.


Ellen De Corte
Age : 22 ans.
Taille : 1m75.
Mensurations : 88/66/89 cm.
Origine : Anvers.
CV : Ellen travaille autant dans la sphère mode - les présentations défilés des marques italiennes M Missoni, Giorgio Grati ou Malo - que pour des campagnes plus générales, comme celles de M&M's, Inno, Fila...
Particularités : Une chevelure couleur feu, une explosion de taches de rousseur, et un énorme sourire spontané.
Son atout : Son background de danseuse. "La tenue et la souplesse aident énormément, quand on travaille comme mannequin."
Ses rêves : "J'ai déjà passé des castings pour participer à une Fashion Week, mais les autres filles sont gigantesques, par rapport à moi !" Son rêve serait plutôt d'assurer une campagne globale, pour une marque. Tant en télévision que sur un support papier. Un peu à l'image de la pub pour le parfum Coco. "J'adore, et pas seulement parce que j'en porte !"
Agence : Models Office

Nina Beckers
Age : 18 ans.
Taille : 1m80.
Mensurations : 78/60/90 cm.
Origine : Gand.
Ses débuts : "Comme toutes les filles, je rêvais d'être mannequin. Mais j'étais trop timide et effrayée pour oser me présenter dans une agence. C'est sur un marché que j'ai été repérée."
Particularités : Deux immenses yeux bleus et de longs cheveux bruns, accompagnés d'une frange épaisse.
CV : Vient seulement de terminer ses études secondaires, ce qui a limité le nombre de prestations possibles. Mais a déjà posé pour Citizen K ou Weekend Knack, et a défilé pour Carven, Walter Van Beirendonck et JeanPaulKnott.
L'avenir : "J'aimerais bien combiner mannequinat et études, comme l'audiologie ou la diététique. Mais si cela marche super bien comme mannequin, je ne ferai que ça ! Par contre, je veux rester vivre en Belgique, près de ma famille."
Son défi quotidien : La taille de ses pieds, du 41. "En shooting, il n'y a jamais de chaussures à ma taille. Je dois mordre sur ma chique." Et c'est d'autant plus difficile que la belle doit encore quelque peu travailler son équilibre sur talons, si elle veut pouvoir défiler un jour...
Agence: Dominique Models.




Nos partenaires