Ne pas être mère, un choix mal compris par la société

31/01/14 à 15:44 - Mise à jour à 15:44

Source: Weekend

Une femme dans la trentaine affirme qu'elle ne veut pas d'enfants ? "C'est temporaire, elle va changer d'avis", pense-t-on généralement. Existerait-il une pression sociale à fonder une famille ?

Ne pas être mère, un choix mal compris par la société

© Thinkstock

Magenta Baribeau le crie haut et fort : "Je ne veux pas d'enfants". Or, dans nos sociétés occidentales, ce choix est encore mal vu, confie l'auteure québécoise sur son blog "Maman non merci".

Agacée par le jugement que porte la société sur les femmes qui font le choix de ne pas avoir d'enfant, Magenta Baribeau a décidé de réaliser un documentaire sur le sujet. Selon elle, le choix de ne pas avoir d'enfants est incompris et est un véritable combat de tous les jours.

Son documentaire, Maman, non merci, encore en cours de production, examine les valeurs, sentiments et les raisonnements qui s'affrontent dans le quotidien de ces femmes. Magenta Baribeau déclare vouloir mettre en lumière, dans ce long métrage, une alternative au modèle conformiste : mari-maison-enfant.

La blogueuse, interrogée par La Presse, raconte une expérience qui semble malheureusement être le quotidien de ces femmes : "On m'a demandé de travailler le week-end parce que je n'avais pas d'enfants et que ça ne devait pas me poser de problème. Ça allait de soi !". Elle pose alors la question "Ma vie a-t-elle moins de valeur et d'importance parce que je ne suis pas mère de famille ?"

Pourquoi une telle incompréhension ?
Il existe des tabous quant à la décision de ne pas faire d'enfants pour une femme, déclare Marie Hazan, psychanalyste et professeure de psychologie à L'UQAM, interviewée par La Presse. Elle explique que dans le monde où nous vivons, pour être une vraie femme, il faut être mère de famille. De plus, il est naturel de projeter sur les autres ce qui convient pour la majorité, d'où la grande incompréhension relative à ce choix "hors-norme", conclut-elle

En savoir plus sur:

Nos partenaires