Brussels Antiques and Fine Arts fair

11/01/13 à 15:39 - Mise à jour à 15:39

Source: Nest

Du 19 au 27 janvier 2013 aura lieu la 58e édition de la Brafa. Dans un décor empreint de lyrisme et de romantisme, 128 exposants, dont plus de vingt nouveaux participants, dévoileront au public des milliers d'oeuvres d'art de tous les styles, de toutes époques et de toutes origines.

Brussels Antiques and Fine Arts fair

Nouveaux défis

L'édition 2012 de la Brafa avait accueilli un nombre record de 46.000 visiteurs ; l'édition 2013 tentera de dépasser ce nombre. Elle pourra compter sur la participation de cent vingt-huit galeries qui présenteront au public des milliers d'oeuvres d'art de tous styles, de toutes époques et de toutes origines, liées par une même exigence de très haute qualité et d'authenticité. Foire traditionnellement classique, la Brafa misera à nouveau sur la mixité des genres, le cross-over et l'éclectisme pour séduire le regard des plus avertis. Car la Brafa tente toujours de réserver à ses visiteurs, qu'ils soient professionnels du marché de l'art, collectionneur érudit ou amateur passionné des arts, de délicieuses surprises.

Nouveaux noms

Parmi les cent vingt-huit galeries participantes, vingt-huit se distinguent par rapport à l'édition 2012 : dix-sept se présentent pour la première fois et onze signent leur retour après une ou plusieurs années d'absence. La participation belge se chiffre à 53 galeries (42%) pour 75 galeries étrangères (58%) de niveau international, une proportion qui tend à se stabiliser à ce niveau. Le nombre d'exposants est volontairement maintenu aux alentours de 125, afin de leur permettre de disposer d'un espace suffisant, et de garantir aux visiteurs la possibilité de visiter la totalité de la Foire en une seule journée.

Tendances 2013

La Brafa se veut une ode à la diversité, une invitation à la découverte, une fenêtre ouverte sur le monde de l'art, ou plutôt des arts, tant la création artistique a connu des formes et des évolutions diverses au cours des époques et sur tous les continents. Ils y sont pratiquement tous représentés, de l'archéologie classique et précolombienne à l'art contemporain, en passant par des tableaux anciens, modernes et contemporains, le mobilier, les sculptures et objets d'art de la Haute époque au XXe siècle; sans oublier l'argenterie, les bijoux anciens, les tapis et tapisseries, les livres anciens et modernes, la bande dessinée, les objets de curiosité, ou encore, les Arts primitifs dont Bruxelles demeure un des hauts-lieux sur le plan international.

Une édition anniversaire

2013 marque pour la Brafa un anniversaire particulier, celui des dix années - déjà ! - de son installation à Tour & Taxis. En 2004, le pari de quitter le Palais des Beaux-Arts, son histoire, sa situation exceptionnelle au coeur de la ville, au profit de halls de triage en bordure du centre, dans un quartier à vocation industrielle, a pu paraître téméraire à certains. Avec le recul, il s'est avéré salutaire pour la vénérable Foire des Antiquaires de Belgique qui, devenue Brafa, a trouvé en ces vastes entrepôts de 14.000 m² l'écrin approprié au déploiement de ses ambitions. Au prix d'un travail acharné de ses décisionnaires successifs, de l'excellence de son organisation et de ses exposants, de la rigueur de ses expertises qui garantissent des oeuvres de premier plan à leurs acquéreurs, elle a pu se hisser parmi les foires de référence en Europe.

Décoration d'inspiration byzantine et création unique

Afin de marquer les 10 ans de présence à Tour & Taxis, le cabinet Volume Architecture, qui orchestre la décoration de la Foire depuis lors, a imaginé une entrée monumentale, inspirée de l'architecture byzantine des mosquées d'Istanbul. Entre autres surprises, les visiteurs découvriront un tapis au motif spécialement dessiné pour la Brafa par l'artiste Julien Colombier, célèbre pour ses fresques murales, qui revêtira les trois allées principales.

Invité d'Honneur : le Théâtre Royal de la Monnaie

Fidèle à sa tradition de rendre hommage à une grande institution culturelle belge, la Brafa accueille cette année le Théâtre Royal de la Monnaie en tant qu'Invité d'Honneur. Petit clin d'oeil à la Belgique, pays né par un soir d'opéra ? La participation de La Monnaie, élue Maison d'opéra pour 2011-2012, apportera sans doute une touche de lyrisme et de romantisme supplémentaire à un événement qui n'en est pourtant pas dénué...

Des soirées d'ouverture redynamisées

Deux changements principaux affecteront les soirées d'ouverture: le dîner de gala adoptera une nouvelle formule plus dynamique, et une soirée exclusive, à vocation caritative, réunissant diverses personnalités belges du monde du spectacle, des arts et du sport, sera organisée le vendredi 18 janvier. A cette occasion, sept oeuvres originales d'Arman, Jean-Jacques Darbaud, Denis Deprez, Fred Eerdekens, Philippe Geluck, Panamarenko et Luc Tuymans seront dévoilées et proposées aux invités selon le principe d'enchères silencieuses qui se prolongeront tout au long de la Foire. Au terme de celle-ci, elles seront attribuées au plus offrant, et les bénéfices de cette opération seront entièrement versés au profit de la Fondation de Merode et de ses nombreux projets à caractère éducatif et social dans les quartiers populaires de Bruxelles.

Infos : www.brafa.be

En pratique

Du samedi 19 au dimanche 27 janvier de 11 h à 19 h. Nocturnes mardi 22 et jeudi 24 janvier jusqu'à 22 h.

A Tour & Taxis, Avenue du Port 86 C, 1000 Bruxelles

Nos partenaires