Le jardin, pépinière de talents

07/09/12 à 14:38 - Mise à jour à 14:38

Source: Nest

Jusqu'au 8 octobre, le grand parc de l'artiste liégeoise Brigitte Danse devient terre d'accueil d'une petite vingtaine d'artistes. Un voyage inattendu à faire entre nature et oeuvres de pierre, de fer, de verre, de papier, de polyester... et de nylon.

Le jardin, pépinière de talents

Les amoureux des jardins le savent : un jardin s'habille d'éphémère et d'éternité, d'émotions et de regards nouveaux, d'imaginaire et d'une part de mystère. Connaissance de sentiments que partagent indubitablement les amateurs d'art. Ces partages mutuels jouent aussi de la lumière, de l'air du temps et de l'inspiration, du cycle de la vie. Entre art et jardin, les échanges sont multiples. Très personnels toujours, tout en se prêtant volontiers aux joies de la compagnie nombreuse.

Ainsi en est-il du parc que l'artiste Brigitte Danse ouvre chaque année aux artistes et au public, guidant les uns et les autres dans une rencontre renouvelée. Car s'il est un dialogue intarissable, c'est bien celui des acteurs de la nature et de l'art.

Brigitte Danse a imaginé l'exposition 2012 de PAS à PAS comme on déploie un éventail d'habits et autres petites histoires de jardin au fil d'un parcours qui intègre oeuvres d'art, installation, créations d'artistes et objets de décoration.

Aux détours des hautes haies vives, le visiteur découvrira les luminaires de Vincent Scalco, les personnages fantastiques que Fabrice Bellery taille dans la pierre, les sculptures de Guy Deltour et de Carine Leboutte, les 'yep' en terre et leur monde fanstastique de Didier Rimée, les originaux fauteuils de jardin en polyester de Delphine Télelin, les totems en acier corten de Isabelle Visse, les salopettes sculptées dans le polyester par Pierre Devreux, les oeuvres de Bruno Guiheneuf qui font dialoguer des pierres des cinq continents avec le bois, l'acier et le bronze. Brigitte Danse a notamment laissé son inspiration suivre le fil de l'eau au gré de bateaux d'acier rouillé, de nénuphars et de canards, de chats et de chiens inattendus. Bien sûr, il y aura aussi ses dernières fontaines.

Faisant vibrer la matière et la lumière, égrenant l'infini de l'éphémère et du mouvement, le nylon découpé, sculpté, tendu, suspendu de l'artiste Aurore Vandember apparaît dans une oeuvre inattendue rythmant l'espace, effleurant le sensoriel en motifs transparents. L'oeuvre invite à traverser un autre temps à travers elle, par et au-delà de la matière détournée.

De récupération, il sera aussi question avec le bruxellois Jacques Poncin et ses sculptures se composant essentiellement de mitrailles (fer et acier) collectées dans les décharges industrielles. Tout spécialement venus de Flandres et des Pays-Bas, Gerda De Jonghe, Nadine De Meester et Joshua Pennings seront présents pour la première fois à Adzeux.

Extérieure, vagabondant sur près de deux hectares, l'exposition PAS à PAS se prolonge néanmoins par la présentation intérieure d'oeuvres - tableaux et sculptures de Carine Leroi, Florence Gosuin et Monique Nelissen.

En tout, près de 20 artistes, hommes et femmes de qualité dont Brigitte Danse apprécie tant le talent que la personnalité.

En pratique

Quoi ? PAS A PAS, exposition internationale de sculptures et fontaines en plein air

Où ? 16 rue d'Adzeux, 4141 Louveigné (Sprimont) -

Quand ? Du 8 septembre au 7 octobre 2012. L'exposition est accessible les samedi et dimanche de 14 h à 19 h, nocturne le vendredi 21 septembre de 18 h à 21 h. Egalement sur rendez-vous individuel.

Prix d'entrée : 5 euros. La somme récoltée permettra un soutien aux jeunes artistes : pour 2012, l'installation réalisée par Aurore Vandember. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Renseignements sur l'exposition et sur Brigitte Danse : www.brigittedanse.be et 0474 698 438

Nos partenaires