Des potagers dans la ville

07/06/18 à 21:00 - Mise à jour à 06/06/18 à 08:39
Du Nest du 08/06/18

Depuis 2013, Vert d'Iris contribue à faire de Bruxelles une capitale verte, durable et responsable. Qu'il s'agisse de l'aménagement de parcelles urbaines, de l'implantation de bacs de culture ou de la création d'emplois, cette coopérative potagère montre la voie du futur en matière d'alimentation.

Le sourire bienveillant de Frédéric Morand en dit long sur une personnalité épanouie ayant choisi de ne pas rester les bras croisés face aux défis qui attendent l'humanité. Il faut dire que le soleil qui illumine son potager d'Anderlecht incite à la bonne humeur. Protégé par un chapeau de paille tressée, il regarde s'activer une poignée de volontaires originaires du Mexique, d'Espagne et de Russie. Les jeunes en question ont débarqué à Bruxelles par le biais du Service Civil International (SCI). Chaque année 150 à 200 volontaires, ainsi que 40 à 60 nouveaux apprentis, bénéficient de l'expertise Vert d'Iris. C'est que l'intéressé a multiplié les contacts et les initiatives pour mettre toutes les chances de son côté. "Lorsque l'on pense aux potagers urbains, on sollicite un imaginaire utopique inconscient, qui évoque les Jardins de Babylone, ceux de Cocagne, voire du Jardin d'Eden. Loin de moi l'idée de dénigrer cet aspect des choses mais, à l'heure d'aujourd'hui, cette vision se doit d'être connectée à la réalité."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Nest bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Nest.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires