DU NEUF ET DE L'INGÉNIOSITÉ

22/02/18 à 21:00 - Mise à jour à 27/03/18 à 14:08

Pourquoi rafistoler une maison datée quand on peut repartir sur de nouvelles bases ? Kris et Anneleen ont décidé d'abattre la maison mitoyenne qu'ils venaient d'acheter pour construire à la place une habitation passive baignée de lumière.

Les idées préconçues liées à la construction passive ont la vie dure. Cette architecture serait étriquée, peu intéressante et juste bonne pour les amateurs de bio mal dégrossis. Pourtant, loin des clichés, la maison que voici, située dans le quartier de la gare de Gand, se révèle pleine de charme et d'atouts : ouverte, lumineuse et bien pensée. Ses habitants y jouissent de tout le confort. L'architecte Bart Biermans a dessiné une habitation familiale, à l'esprit ouvert et contemporain, et à la circulation remarquablement fluide. On entend parfois dire que dans une maison passive, les fenêtres doivent rester fermées. Rien n'est plus faux. "Nous n'hésitons pas à ouvrir en grand les portes fenêtres de la cuisine dès qu'il fait beau", assure Anneleen. La jeune femme vit ici avec son mari Kris et leur adolescente, Alice.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Nest bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Nest.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires