La vie en rose

23/02/12 à 13:20 - Mise à jour à 13:20

Source: Nest

Dans chaque Nest, une boutique de déco vous est présentée. Dans un numéro précédent, nous vous proposions de découvrir, dans la campagne nivelloise, une enseigne mettant le romantisme à l'honneur.

Rose et Violette, rue Haneliquet 1, 1401 Baulers, www.roseetviolette.com. Ouvert le samedi de 11 h à 18 h et le dimanche de 13 h à 17 h.

La vie en rose

© Louis-Philippe Breydel

"J'ai toujours aimé les vieilles choses, ces objets marqués par le temps qui rappellent les atmosphères douces et tranquilles d'autrefois. D'ailleurs la plupart de ce que je possède date du début du XIXe siècle." La boutique s'emplit de petits meubles restaurés par Sabine, mais également de trouvailles décoratives à l'esprit broc et féminin : vieilles boîtes, vaisselle, bougies, linge, abat-jour, accessoires... Un mélange de chine et de contemporain à l'aspect vieilli, tendance "shabby chic", où dominent les tons guimauve (rose poudré, violet et blanc). On est bien loin des aménagements froids, globalisés, lisses et ultramodernes qui cannibalisent les showrooms. Ici, le matériel a trouvé vitrine dans un espace habillé de planches de bois brut, rehaussé d'une jolie verrière.

"Je m'approvisionne essentiellement dans les brocantes et les marchés aux puces, où je fouine à l'instinct, toujours curieuse de ce que je vais découvrir. D'ailleurs je ne dresse pas de liste." C'est donc le hasard qui décide de la récolte. Pour compléter sa gamme, Sabine fait encore appel à quelques fournisseurs étrangers (américains, norvégiens, suédois, hollandais...) mais elle avoue ne pas tenir compte des marques. Seules quelques signatures, comme celles de Lisbeth Dahl ou Jeanne d'Arc Living, l'intéressent. Du moment que l'objet colle à son idée d'intérieur chaud, douillet et feutré, peu importe la valeur marchande qu'il représente.

A l'extérieur de la boutique, des lanternes, des nichoirs, des bancs et des jardinières s'offrent à la vue. A côté, un hangar accueille l'atelier de Sabine où elle soude le fer forgé et peint ses toiles. Les petits travaux de la jeune dame trouvent refuge dans une pièce aménagée près de la cuisine. Là, elle passe des heures à pratiquer le pique-assiette, garnir, broder, coudre et crocheter ses dernières trouvailles avec des gestes mesurés et précis - héritage d'une grand-mère bricoleuse - sous le regard endormi d'un chat.

C. F.

Nos partenaires