Les Belges ne sont pas les rois de l'intérieur !

30/08/12 à 11:32 - Mise à jour à 11:32

Source: Nest

8 Belges sur 10 estiment la décoration importante, pourtant nous ne sommes pas des rois de l'intérieur...

Les Belges ne sont pas les rois de l'intérieur !

Les Belges jugent l'aménagement et la décoration très importants, mais tout sauf évidents selon une enquête menée auprès de plus de 2.400 Belges. Nous trouvons l'aménagement et la décoration d'intérieur chers et difficiles et ne parvenons pas à tout assortir correctement, avec des comportements diamétralement opposés. Certains Belges y ont trouvé leur passion alors que d'autres s'en soucient à peine.

L'intérieur est important, aussi pour notre sentiment de chez-nous

Quelque 78 % des Belges ont besoin d'un chez-eux pour pouvoir être heureux. Avoir un chez-soi est autrement dit essentiel. L'aménagement de la maison aussi. Nous estimons que notre intérieur reflète non seulement notre personnalité, mais détermine aussi une partie de notre sentiment de chez-nous.

8 Belges sur 10 jugent la décoration et l'aménagement importants

51 % consacrent beaucoup de temps et d'attention à l'intérieur

4 Belges sur 10 disent que leur habitation reflète leur personnalité

26 % estiment que les objets et la décoration ont une influence sur le fait de se sentir chez eux ou non

22 % trouvent que les meubles déterminent leur capacité à se sentir chez eux

L'intérieur est autrement dit très important pour le Belge. S'ils recevaient 500 euros, 27 % les consacreraient à l'aménagement de leur maison. De quoi placer l'aménagement à une très jolie deuxième place, entre les voyages et les citytrips (33 %) et les multimédias (GSM, tv, chaîne hi-fi, ... ; 16 %). L'aménagement a aussi des répercussions sur notre sentiment de chez-nous et vice versa : celui qui se sent plus heureux chez lui consacrera aussi plus d'énergie à l'aménagement et à la décoration.

Les Belges ne sont pas des rois de l'intérieur

Même si nous attachons certes beaucoup d'importance à notre intérieur, le Belge ne se trouve pas très bon en matière d'intérieur. Nous jugeons par exemple très important que tout soit bien assorti et forme un tout, mais ne parvenons pas réellement à atteindre ce résultat. Il y a plusieurs raisons à cela : les Belges n'aiment pas vraiment le changement, sûrement en ce qui concerne les meubles. Ce qui est là y reste donc. Ensuite, nous trouvons aussi l'intérieur trop cher. Et enfin, nous trouvons cela tout simplement difficile.

64 % estiment que tout dans l'intérieur doit être assorti et cohérent*

55 % trouvent difficile de tout accorder**

52 % trouvent qu'un intérieur réussi est plus difficile dans la réalité que dans les magazines ou les magasins*

32 % ont horreur du changement

48 % n'ont pas choisi personnellement leur mobilier (reçu, hérité, ...)

20 % remplacent régulièrement la petite décoration, les petits meubles ou leur service

53 % ne remplacent ou déplacent jamais leurs meubles

51 % changent de temps en temps les peintures, le papier peint, les rideaux, ... contre 15 % régulièrement

87 % trouvent la décoration très chère

* Questions posées aux personnes qui s'occupent de leur intérieur

**Source : Enquête SPACE, IKEA, 2011

A la chasse aux idées chez les voisins

La cause des soucis du Belge en matière de décoration d'intérieur est peut-être à chercher du côté de ses sources d'inspiration. Les personnes soucieuses de leur intérieur regardent en effet plus chez leurs amis et membres de leur famille que dans les magasins de décoration. Et ils cherchent bien plus l'inspiration dans les dépliants publicitaires que dans les magazines de décoration.

Habitat : c'est du belge

Les Belges ont du mal à décrire leur style d'intérieur et n'ont pas de préférence marquée pour un style bien précis. Nos descriptions ne vont généralement pas plus loin que quelques termes plutôt vagues :

1 personne sur 2 décrit son intérieur comme épuré et sobre

36 % comme moderne et contemporain

1 personne sur 3 décrit son intérieur comme fonctionnel et pratique

1 sur 4 comme basique et ordinaire

ILIV (l'observatoire de la vie à la maison) a encore identifié six types d'habitant, chacun avec sa propre vision de l'intérieur, ses propres préférences et son propre degré d'importance accordé à l'aménagement. Pour en savoir plus, surfez sur www.iliv.be

Nos partenaires