Trouver des espaces de rangement

29/06/12 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Nest

Les Belges vivent dans un logement spacieux, mais la moitié d'entre eux éprouve des problèmes pour tout "caser". C'est ce que confirment les résultats d'un sondage de Batibouw réalisé auprès de plus de 3000 Belges.

Trouver des espaces de rangement

Nous sommes devenus des collectionneurs et avons du mal à nous débarrasser de certaines affaires, quand bien même nous savons qu'un grand nettoyage de printemps s'impose de temps en temps.

Des greniers bien remplis !

Plus de huit sondés sur dix expliquent disposer d'une grande habitation, mais la moitié de ces "grands propriétaires terriens" (superficie habitable > 150 m²) dispose, malgré cet espace, de trop peu de possibilités de rangement. Les Belges disposant d'une petite superficie habitable (13 %) éprouvent encore plus de difficultés à trouver de l'espace pour ce qu'ils possèdent : 30 % du panel déclare disposer de suffisamment d'espace de rangement. L'explication de ce manque d'espace est à chercher chez le propriétaire du logement. 39 % des Belges sont des 'collectionneurs', des personnes qui n'arrivent pas à jeter ; 9 % jettent illico presto ; 52 % trouvent l'équilibre entre collectionner et consommer : ils gardent ce qui peut encore être utile, le reste vole à la poubelle. Du sondage ressort que le Belge francophone est plus conservateur que son voisin néerlandophone : 55% des sondés francophones se considèrent comme collectionneur contre 25 % de sondés néerlandophones. On ne s'étonnera donc pas de ce que, comme nous l'apprend un sondage récemment réalisé par 2emain.be, les greniers belges regorgent de matériel inutilisé pour une valeur d'environ 2,5 milliards d'euros...

Tentatives de solution

Une majorité des Belges sondés (56 %) estime qu'un grand nettoyage est la manière la plus efficace de résoudre un déficit de place. Un Belge sur trois préfère acheter des armoires ou des caisses de rangement ; 8 % optent pour une annexe et 3 % un espace de stockage hors de la maison.

L'espace de stockage de la moitié des Belges (51 %) est un véritable capharnaüm organisé. 40 % des sondés sont très organisés pour le rangement contre 9 % de vraiment "chaotiques", soit tout le contraire, qui perdent énormément de temps à rechercher l'aiguille... dans la botte de foin !

Des sondés qui disposent d'une cave dans leur logement, seuls 40 % l'utilisent, et uniquement comme débarras. Dans 48 % des cas, la cave sert de garde-manger, et dans 38 % des cas, de cave à vin. La solution du grenier emporte la cote de popularité : pas moins de 3 Belges sur 4 font utilisent leur grenier comme débarras à part entière. Cet espace fait également office de chambre à coucher supplémentaire (17 %) ou d'espace de hobby (8 %).

Les meubles multifonctionnels, vous connaissez ?

Parmi les solutions pratiques retenues en cas de défaut d'espace habitable et de stockage figure l'installation de meubles multifonctionnels dans la maison. Surtout dans le living-room, où la multifonctionnalité peut revêtir une dimension originale. Ces meubles n'ont toutefois pas encore fait leur entrée dans tous les ménages : 58 % déclarent ne pas être équipés de ce type de meubles. Tous ceux qui font usage de ces objets permettant de gagner de la place optent pour une table à manger à rallonge (27 %), un lit à tiroirs (13 %) ou un canapé-lit (8 %).

La faute à qui ?

La grande perdante de ce manque de place de stockage dans les ménages belges, c'est Madame. Suivant 55 % des sondés, c'est elle qui range, et le désordre de Monsieur et celui des enfants.* Ce sont eux qui créent le plus de désordre à la maison (33 % pour les hommes et 31% pour les enfants). Seule solution pour changer la donne : installer quelques grandes armoires de rangement ou procéder à un nettoyage-fleuve.

*Quelques chiffres intéressants

- Le sondage a été complété à 57 % par des hommes et à 43 % par des femmes.

- Les sondés de sexe masculin et de sexe féminin répondent assez différemment à la question "Qui range chez vous à la maison ?". Pour les femmes, cet "honneur" leur revient (79 %), contre 4 % à Monsieur, 2 % à l'aide-ménagère, 1 % aux enfants ; 14 % appliquent un système "à tour de rôle".

- Les messieurs confirment les résultats ci-dessus en grande partie, mais se jettent tout de même quelques fleurs en trop : 37 % pour madame, 34 % pour monsieur, 2 % pour l'aide-ménagère, 1 % pour les enfants et 27 % suivant un système "à tour de rôle".

Nos partenaires