Un Grand-duc inoffensif ?

12/03/15 à 11:34 - Mise à jour à 11:45

Depuis quelques semaines, de nombreux médias relayent l'histoire d'un Grand-duc d'Europe terrorisant les habitants de la petite ville hollandaise de Purmerend. Cet oiseau est-il aussi dangereux qu'on ne le prétend ?

Un Grand-duc inoffensif ?

© Jean-Marie Winants

Selon l'association de protection de la nature Natagora, les cas de Grands-ducs agressifs sont rares et ne concernent que les oiseaux ayant été en captivité puis relâchés dans la nature. Un Grand-duc ayant connu la captivité associe l'homme à la nourriture et s'approche donc de lui pour recevoir les récompenses auxquelles on l'a habitué. Hors captivité, le Grand-duc d'Europe est une espèce très farouche.

De plus en plus de parcs animaliers et foires proposent des démonstrations de rapaces à leurs visiteurs qui rêvent parfois d'en détenir. La LRBPO (Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux) et Natagora tiennent à rappeler que ce commerce est bien souvent illégal et que ces démonstrations sont contraires aux principes élémentaires du bien-être de l'animal. Les Grands-ducs ont en effet besoin d'un large territoire et pas d'une cage de quelques mètres carrés pour évoluer. Les deux associations belges demandent l'interdiction de ces démonstrations de rapaces et un contrôle plus strict de son commerce.

Nos partenaires