Une plante contre la malaria

25/04/17 à 10:39 - Mise à jour à 10:50

Ce mardi 25 avril, c'est la Journée Mondiale contre la malaria. Si la maladie fait encore de nombreux ravages, l'espoir est pourtant de mise grâce à l'Artemisia annua.

Une plante contre la malaria

Une situation difficile

Depuis 2000, l'Organisation Mondiale de la Santé est parvenue à diminuer de 60% le taux de mortalité due à la malaria, par l'utilisation de moustiquaires imprégnées de pesticide, de pulvérisations (traitements préventifs), et par la distribution et la vente de médicaments (appelés ACT). Malgré les efforts de l'OMS, la malaria figure toujours parmi les maladies les plus mortelles. En cause des moyens financiers insuffisants pour couvrir les personnes à risque et des outils existants qui commencent à ne plus fonctionner (les résistances aux médicaments officiels augmentent un peu partout en Afrique).

Une plante contre la malaria

Une solution : l'Artemisia annua.

Déjà utilisée en Chine depuis plus de 2.000 ans, l'Artemisia annua est réputée pour ses effets préventifs et curatifs contre plusieurs maladies infectieuses, dont la malaria. La plante, est déjà cultivée dans certaines écoles en Afrique, mais pour véritablement éradiquer le paludisme, elle devrait pouvoir l'être partout.

A l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre la malaria ce 25 avril, l'association IDAY qui a pour objectif de permettre une éducation de base de qualité pour tous les enfants et les jeunes africains, lance une vaste campagne de financement pour étendre la culture de cette plante à travers tous les pays africains.

On a besoin de vous !

Grâce aux dons, l'association IDAY pourra mener la recherche scientifique internationale requise par l'OMS afin de lever ses réserves. La recherche comparera aussi l'efficacité de l'Artemisia annua par rapport aux moyens préventifs et curatifs officiels. Elle étudiera l'apparition d'éventuelles résistances et s'intéressera à l'adaptation géo-climatique de la plante.

Les fonds récoltés permettront également de créer de nouveaux jardins scolaires dans lesquels l'Artemisia annua sera plantée en même temps que des plantes à haute valeur nutritive. IDAY a en effet démontré que la combinaison de ces plantes avec diverses plantes médicinales, dont l'Artemisia annua, entraine une réduction spectaculaire de l'absentéisme des maîtres et élèves avec des résultats scolaires nettement supérieurs.

Plus d'infos sur www.iday.org et www.artemisiaforafrica-iday.org

Nos partenaires