5 raisons de détester les Parisiens

11/08/09 à 16:00 - Mise à jour à 15:59

Source: Weekend

Chauffards, râleurs, arrogants... les clichés ne manquent pour qualifier les habitants de la capitale française. Mais qu'est-ce qui leur attire donc les foudres du reste du monde?

5 raisons de détester les Parisiens

© course de garns de cafparisiens - Reuters

Chauffards, râleurs, arrogants... les clichés ne manquent pour qualifier les habitants de la capitale française. Mais qu'est-ce qui leur attire donc les foudres du reste du monde? Notre site confrère français Lexpress.fr Styles a sondé les internautes à ce sujet.

"Les Parisiens sont, en personne, extrêmement désagréables. Ils sont fermés, méprisants et impolis". Le jugement d'Helkafen, internaute de notre site confrère LEXPRESS.fr, est sans appel. Et il n'est pas le seul à montrer du doigt les défauts des Parisiens - c'est même le sujet du livre de la japonaise Mitsuko Zahar, qui décortique en 35 chapitres tous leurs petits inconvénients, de l'odeur suspecte du métro aux poux en passant par le haschich. Et certaines critiques ont la peau dure....

1. Les Parisiens ne savent pas conduire
En voiture, c'est l'enfer: "Après 4 ans ici, je ne comprend toujours pas comment et pourquoi les gens continuent à utiliser la voiture dans Paris! C'est cause d' engeulades (ça en vient souvent aux mains), de stress, de pollution visuelle, sonore, olfactive et chimique, d'accidents ou de PV... C'est le cas dans toutes les grandes villes. Mais à Paris, ça dépasse l'entendement!", se plaint Alex sur le blog Je hais Paris.

A pieds, on risque sa vie: "Le pire des cas, c'est quand un très gentil et rare conducteur s'arrête pour vous laisser traverser, vous traversez donc, et vous êtes donc en plein milieu du passage piéton, quand un ?!!#)°!! d'autre chauffeur, ne comprenant vraiment pas, pourquoi la voiture devant lui s'arrête sans raison, décidé à ne pas perdre quatre secondes sur son emploi du temps, de rage, décide de doubler la voiture gentille arrêtée devant lui avec un grand coup d'accélérateur" raconte BiduleChouette, qui illustre son propos:

2. Quand ils ne roulent pas, ils s'étripent pour s'entasser dans des transports en commun bondés
" Il faut ruser avec les lignes de métro qui fonctionnent mais qui sont surchargées à cause de pauvres voyageurs qui ne cessent d'être malades dans les transports c'est fou ça! Ceci dit si on n'était pas chargé dans les wagons comme du bétail les gens ne seraient peut-être pas malades!", ironise Sisi sur son blog AuFeeling.

"Les portes s'ouvrent difficilement, quelques personnes sortent, enfin s'extirpent en jouant des coudes ou en essayant de se glisser par différentes ondulations de leur corps entre les gens, comme un serpent, en se prenant quelques coups avec les sacs, coudes qui dépassent, et déshabillant presque toutes les personnes sur leur passage tellement les gens sont serrés, il faut retenirs, écharpes, foulards et cheveux aussi si on ne veut pas être scalpé... ", raconte encore BiduleChouette.

3. Ils encouragent le PSG
Du groupe Facebook au mini-jeu flash en passant par les blogs, pour critiquer le club de foot de la capitale, ses détracteurs déploient des trésors d'imagination.. et d'humour. "Quelle est la différence entre le PSG et un taxi ? - Le taxi n'en prend jamais plus de quatre", s'amuse Jo2101.

"On va rebaptiser le Parc des Princes 'stade Victor Hugo'.C'est parce qu'on y joue 'Les Misérables' tous les 15 jours", ajoute Antipsg.

4. Les Parisiens sont malpolis, égocentriques et arrogants
"Aucun respect pour les gens, à croire qu'ils n'ont pas été élevés, mais seulement nourris", écrit Pascal B. en réponse à la question Yahoo! "Que pensez-vous des Parisiens".

Un trait de caractère qui fait tout le charme des pubs pour le quotidien Le Parisien

5. Ils n'aiment pas leur ville - mais méprisent tout de même le reste de la France
"Si toi aussi tu viens de la 'province', comme ils disent, rejoins-nous!" annonce le mur du groupe Facebook "Pour que les Parisiens arrêtent de nous les briser". Si le parisiano-centrisme, ou parisianisme, est une critique fréquente, beaucoup reprochent aux habitants de la capitale de mépriser leur propre ville. Un paradoxe que résume élégamment l'écrivain Alphonse Karr : "Le vrai Parisien n'aime pas Paris, mais il ne peut vivre ailleurs".

Et vous, quel regard portez-vous sur les Parisiens? Les trouvez-vous si invivables ? N'hésitez pas à réagir ci-dessous ou à nous raconter vos anecdotes lors d'un séjour dans la ville Lumière!

En savoir plus sur:

Nos partenaires