Ces gros qui font peur

21/09/17 à 14:00 - Mise à jour à 14:09
Du LeVif Weekend du 22/09/17

Le débat est réapparu dernièrement sur la Toile, suscité par une blague désobligeante de Jamel Debbouze sur une fille obèse. La grossophobie n'en finit pas de rabaisser les personnes en surpoids, alors qu'un Belge sur deux en souffre. Décryptage de ce racisme ordinaire, en voie de banalisation, à l'aube d'une épidémie annoncée.

"Après avoir été jugée pendant des années, j'ai décidé d'écrire et ce afin de ne plus m'excuser d'exister." Gabrielle Deydier n'y va pas par quatre chemins. A 37 ans, cette Française a choisi de s'évader de sa prison de chair et de dénoncer le racisme quotidien que subissent les gabarits de sa trempe. Du haut de son mètre cinquante-trois, elle expose ses 150 kilos dans un récit (1), sans fards ni masque. Objectif : briser le tabou et sortir de l'omerta pour informer sur la façon dont la société traite ceux qui sont en surpoids.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos