Des garçons en jupe et des filles en pantalon, le Royaume-Uni lance les uniformes non-genrés

16/06/16 à 08:46 - Mise à jour à 11:48

Source: Weekend

Le Royaume-Uni a décidé de lancer des uniformes non-genrés. Les filles pourront enfin mettre des pantalons pour aller à l'école. Et les garçons des jupes.

Des garçons en jupe et des filles en pantalon, le Royaume-Uni lance les uniformes non-genrés

© Thinkstock

Le Royaume-Uni, très attaché à ses uniformes au sein des écoles, opère une révolution et offre à ses élèves la possibilité de choisir l'uniforme qu'ils désirent porter. Ce dernier sera toujours obligatoire, mais sera "non-genré" dans 80 écoles publiques. Les garçons pourront donc porter des jupes, tandis que les filles pourront porter des pantalons. Le Brighton College avait déjà instauré cette mesure en janvier dernier. Le directeur justifiait son choix en expliquant croire lui-même "qu'un jeune doit être respecté pour ce qu'il est". Il ajoutait que si un enfant se sentait plus heureux en s'identifiant dans un genre différent de celui dans lequel il est né, c'est aussi son travail de faire en sorte de l'aider.

Le mouvement s'est maintenant répandu au sein du pays et le gouvernement a pris la relève en l'étendant à d'autres écoles. Du côté du Brighton College, le choix était possible à partir de 11 ans, mais dans les écoles publiques les élèves pourront choisir dès l'âge de 5 ans. Le but est de les laisser s'exprimer dans le genre qui leur convient et d'affirmer leur personnalité. Les règlements sont donc en train de changer au sein de ces établissements : soit ils décident d'abandonner complètement les références aux genres dans leurs codes vestimentaires, soit ils réécrivent les règles concernant l'uniforme.

Le directeur de Brighton soulignait que son initiative avait été motivée par la demande de plusieurs parents et que les autres étaient souvent plutôt réceptifs et positifs face à celle-ci. Ce schéma se répète dans les écoles publiques qui vont adopter le système. Les réticences sont portées du côté des chrétiens conservateurs. Leur crainte : que ces changements ne bouleversent les jeunes et n'amènent encore plus de questions. Le Royaume-Uni, très attaché à ses uniformes au sein des écoles, opère une révolution et offre à ses élèves la possibilité de choisir l'uniforme qu'ils désirent porter. Ce dernier sera toujours obligatoire, mais sera "non-genré" dans 80 écoles publiques. Les garçons pourront donc porter des jupes, tandis que les filles pourront porter des pantalons. Le Brighton College avait déjà instauré cette mesure en janvier dernier. Le directeur justifiait son choix en expliquant croire lui-même "qu'un jeune doit être respecté pour ce qu'il est". Il ajoutait que si un enfant se sentait plus heureux en s'identifiant dans un genre différent de celui dans lequel il est né, c'est aussi son travail de faire en sorte de l'aider.

Le mouvement s'est maintenant répandu au sein du pays et le gouvernement a pris la relève en l'étendant à d'autres écoles. Du côté du Brighton College, le choix était possible à partir de 11 ans, mais dans les écoles publiques les élèves pourront choisir dès l'âge de 5 ans. Le but est de les laisser s'exprimer dans le genre qui leur convient et d'affirmer leur personnalité. Les règlements sont donc en train de changer au sein de ces établissements : soit ils décident d'abandonner complètement les références aux genres dans leurs codes vestimentaires, soit ils réécrivent les règles concernant l'uniforme.

Le directeur de Brighton soulignait que son initiative avait été motivée par la demande de plusieurs parents et que les autres étaient souvent plutôt réceptifs et positifs face à celle-ci. Ce schéma se répète dans les écoles publiques qui vont adopter le système. Les réticences sont portées du côté des chrétiens conservateurs. Leur crainte : que ces changements ne bouleversent les jeunes et n'amènent encore plus de questions.

En savoir plus sur:

Nos partenaires