Du "pur" journalisme

23/06/09 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Weekend

Philippe Garnier, collaborateur du journal Libération, trace ici le portrait de son ami, le journaliste américain Grover Lewis, aujourd'hui disparu.

Du "pur" journalisme

Philippe Garnier, collaborateur du journal Libération, trace ici le portrait de son ami, le journaliste américain Grover Lewis, aujourd'hui disparu. Entré en 1971 au magazine Rolling Stone, la bible de la contre-culture américaine, ce reporter avait le chic pour tracer des portraits surréalistes des stars. Ainsi, sans vergogne, il poursuit Robert Mitchum jusque dans ses toilettes; boit des bières avec Redford qui roule, tous feux éteints, dans le désert de l'Utah ; traque l'anecdote durant les concerts des Stones... Résultat : un journalisme brut mais drôle, sans concessions et de proximité. Pour se replonger dans les années 1970 par le petit bout salace et jouissif de la lorgnette...

Ch.P.

Nos partenaires