France: Pas de "burkini" dans la piscine

12/08/09 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Weekend

Une femme d'une trentaine d'années a été interdite de baignade fin juillet à la piscine d'Emerainville, à l'est de Paris, pour avoir porté un "burkini", maillot de bain composé d'un voile, d'une tunique et d'un pantalon large, a-t-on appris mercredi.

Une femme d'une trentaine d'années a été interdite de baignade fin juillet à la piscine d'Emerainville, à l'est de Paris, pour avoir porté un "burkini", maillot de bain composé d'un voile, d'une tunique et d'un pantalon large, a-t-on appris mercredi.

Cette habitante d'Emerainville "est venue se baigner une première fois avec ce maillot bain islamique et la deuxième fois, le 27 juillet, elle a été interdite de baignade par les fonctionnaires de la piscine intercommunale qui lui ont rappelé le règlement en vigueur dans toutes les piscines, qui interdit la baignade habillée", a expliqué le vice-président du syndicat d'agglomération, Daniel Guillaume, à l'AFP.

Selon M. Guillaume, "cette femme, ainsi qu'une autre femme, ont voulu déposer une plainte au commissariat de Noisiel début août mais la plainte a été refusée".

Au parquet de Meaux, "aucune plainte n'a été enregistrée", a-t-on affirmé de source judiciaire. Pour le maire de la commune, Alain Kelyor (UMP, droite au pouvoir), "tout cela n'a rien à voir avec l'islam, car le règlement intérieur des piscines refuse que l'on se baigne tout habillé, pour des principes d'hygiène, comme c'est le cas pour les caleçons".

Par ailleurs, "ce n'est pas un maillot de bain islamique, ce genre de maillot n'existe pas dans le Coran", a-t-il ajouté.

Selon le quotidien 'Le Parisien', la jeune femme, une "Française de souche convertie à l'islam depuis ses 17 ans" avait ramené son "burkini" d'un voyage à Dubaï. Le mot est une contraction de "burqa" et de "bikini".

Weekend.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires