Gary Winogrand, l'homme qui aimait les femmes, au Musée de la Photographie de Charleroi

27/01/15 à 11:05 - Mise à jour à 11:08

Source: Weekend

Le Musée de la Photographie de Charleroi consacre une exposition à Gary Winogrand - un des principaux représentants de la Street Photography - et particulièrment à son regard sur les femmes. Amour et nostalgie.

QUI ?

Garry Winogrand (1928-1984) appartient à la crème des photographes américains. Son travail fait écho à celui de William Klein, autre faiseur d'images notoire né en 1928.

De la série 'Women are beautiful'

De la série 'Women are beautiful' © Garry Winogrand

Chez le premier, il y a toutefois quelque chose de plus sauvage qui surgit de la confrontation bousculée entre les mégalopoles et ceux qui les peuplent. Dans ces lieux tentaculaires, tout peut être dit en un instant. Une fulgurance qui ne dure pas plus qu'un cinquantième de seconde... durant lequel il est là pour appuyer sur le déclencheur. Techniquement, Winogrand travaille au grand angle avec une profondeur de champ maximale, une configuration qui lui a permis de se libérer de la mise au point.

QUOI ?

De la série 'Women are beautiful'

De la série 'Women are beautiful' © Garry Winogrand

Women are beautiful est à comprendre comme un hommage à la femme rendu au moment où, à la fin des années 60, la société new-yorkaise s'affranchit du puritanisme. On ne peut s'empêcher de penser à Bertrand Morane, alias Charles Denner, dans L'homme qui aimait les femmes de François Truffaut. La même sensualité, le même érotisme diffus, émane de la moindre passante.

POURQUOI ?

De la série 'Women are beautiful'

De la série 'Women are beautiful' © © Garry Winogrand

Pour découvrir une "radioscopie complète" de la femme, doublée d'un "document historique" relatant une époque empreinte de nostalgie.

Women are beautiful, Garry Winogrand, Musée de la Photographie, 11, avenue Paul Pastur, à 6032 Charleroi. www.museephoto.be Jusqu'au 17 mai prochain.

Nos partenaires