Greed, le vrai faux parfum !

13/02/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Weekend

L'artiste Italien Francesco Vezzoli, s'attaque à la publicité. Connu pour ses faux en tout genre, il aime provoquer et faire passer des messages dans ses différents projets.

Greed, le vrai faux parfum !

© Greed Francesco Vezzoli Studio

L'artiste Italien Francesco Vezzoli, s'attaque à la publicité. Connu pour ses faux en tout genre, il aime provoquer et faire passer des messages dans ses différents projets.

Après avoir créé une pièce de théâtre qui ne se joua jamais, un trailer d'un film qui n'existait pas et une fausse campagne politique pour remettre les esprits en place, Francesco Vezzoli s'attaque au monde publicitaire. Sa nouvelle oeuvre se nomme "Greed", comprenez "cupidité" en français. Pas besoin de chercher bien loin pour comprendre qu'à nouveau, Vezzoli tente de faire passer un message.

Son nouveau mouvement artistique n'est autre qu'une parodie publicitaire pour un parfum fictif, réinterprétation de "Belle Haleine : Eau de Voilette" de Marcel Duchamp. Les actrices Natalie Portman et Michelle Williams ont accepté de jouer le jeu dans ce spot de 60 secondes, réalisé par Roman Polanski. Dans une ambiance hitchcockienne, les deux belles rampent au sol en peignoir et se battent pour le parfum, à coup de morsures et de crêpage de chignons. L'artiste a choisi Natalie Portman et Michelle Williams car elles font partie selon lui de la "A-list celebrities", la liste des meilleures célébrités dans leur catégorie. Qui plus est, ni l'une ni l'autre n'avaient jamais réalisé de pub parfum auparavant.

A travers ce projet, Vezzoli a reconstruit l'entièreté du procédé publicitaire et s'est immergé totalement dans la problématique en tentant de comprendre comment fonctionnait le marché de l'attirance, adaptée ici au parfum. Ses conclusions : le monde artistique - à l'image d'une bouteille de parfum - se focalise de plus en plus sur la construction du désir.

Dans un but de destruction du procédé de la promotion, Vezzoli veut que son travail soit perçu comme une réflexion sur les médias transitoires. Il dénonce, nous montre à quel point nous sommes ensorcelés par une technique et non un produit ... la preuve, on aurait presqu'envie d'acheter un parfum qui n'existe pas après vision de son petit film. Un lien avec la crise économique actuelle est également à percevoir dans son travail dont le nom "Cupidité" devrait parler à votre imagination.

La publicité du faux parfum est actuellement diffusée à la Gagosian Gallery de Rome et sera déplacée au musée moderne de Stockholm en septembre 2009. Le site internet Dazed Digital propose la version complète du mini-film après en avoir fait la promotion pendant quelques temps.


Nathalie Vandevelde

Nos partenaires