Helena Kritis: l'avenir est féministe

26/09/17 à 12:00 - Mise à jour à 12:01
Du LeVif Weekend du 22/09/17

Dans la foulée de la Women's March, le Beursschouwburg, à Bruxelles, met le féminisme en haut de l'affiche avec un festival d'un autre genre. Profession de foi de l'une de ses têtes pensantes.

Ce jour-là sur toute la planète on vit les slogans fleurir. " Pussy grabs back ", " Women's rights are human rights " et " Future is feminist ". La date ne tenait pas de la nécessité du hasard, on était le 21 janvier 2017, au lendemain de l'investiture de Donald Trump, 45e président des Etats-Unis. Sur les sept continents, près de cinq millions de personnes se rassemblèrent ainsi, toutes minorités confondues et sous une seule bannière engagée, Women's March. Ce jour-là, à Bruxelles, l'équipe du Beursschouwburg décida que l'écho de ce grassroots movement n'en finirait pas de se faire entendre. Cela faisait des années que ce centre des arts polymorphe avait choisi le féminisme en filigrane dans ses programmes offrant une plate-forme à la question et aux artistes qui en font la part vibrante de leurs créations. Mais il fallait qu...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos