L'hippodrome de Boitsfort, futur centre de loisirs pour toute la famille

27/11/13 à 14:14 - Mise à jour à 14:14

Source: Weekend

Le site de l'hippodrome de Boitsfort, à Bruxelles, connaîtra d'ici quatre ans une nouvelle jeunesse grâce aux pôles de nature, de sport, de détente, de culture et d'éducation qui vont y être développés. V.O Group, désigné comme exploitant du site pour les 15 prochaines années, vise les 200.000 visiteurs par an.

L'hippodrome de Boitsfort, futur centre de loisirs pour toute la famille

© Google Maps

La SAF, le bras articulé de la Région bruxelloise, injectera 7 millions d'euros pour le gros oeuvre de la restauration des bâtiments classés. V.O. Group investira quant à lui 5 millions dans la finition et l'aménagement des équipements, ont expliqué mercredi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et Michel Culot, CEO de V.O. Group.

Ce lieu de 32 hectares situé à la lisière de la Forêt de Soignes est en grande partie inexploité depuis le début des années '90. Le gouvernement bruxellois souhaite de longue date le faire exploiter comme espace vert récréatif et culturel pour les familles.

Pour ne plus perdre de temps, il a chargé la SAF d'entamer la procédure d'autorisations de la restauration du gros oeuvre fermé des grande et petite tribunes et du pesage, classés. Il y avait sept candidats sur la ligne de départ pour l'exploitation du site.

D'ici 2017, celui-ci offrira une zone de sport comprenant entre autres une patinoire synthétique, le golf existant et un parcours santé sur l'anneau des courses; un espace nature agrémenté d'un belvédère des cimes qui culminera à 35 mètres de hauteur, ainsi que d'une ferme de la forêt. Plusieurs espaces seront consacrés à la culture, notamment à l'art paysager.

Hormis les pôles de détente (espace pique-nique, pleines de jeux à thèmes, tyrolienne, brasserie, restaurant), le lieu proposera aussi un pôle éducatif.

Des animations ponctuelles seront organisées sur place dès le mois de mars prochain dans l'attente de la délivrance des permis d'urbanisme. Une partie de la programmation sport, nature, culture, éducation et détente sera accessible dès 2015.

L'accès au site sera gratuit de même qu'à une partie des activités.

Nos partenaires