La saga de la vente YSL-Bergé continue

03/03/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Weekend

L'affaire médiatisée de la vente privée de la collection YSL-Bergé et de ses deux bronzes chinois, n'est vraisemblablement pas encore terminée.

La saga de la vente YSL-Bergé continue

© Reuters pictures

L'affaire médiatisée de la vente privée de la collection YSL-Bergé et de ses deux bronzes chinois, n'est vraisemblablement pas encore terminée.

Le collectionneur d'art chinois, Cai Mingchao, a annoncé lundi à Pékin avoir acquis les deux bronzes tant convoités par son pays, tout en affirmant ne pas vouloir les payer.

La réaction de Pierre Bergé est sans appel : "Je les garderai chez moi. Elles y étaient, elles y retourneront, et nous continuerons à vivre ensemble elles et moi". L'homme d'affaire, refuse en effet de se séparer des deux oeuvres si les dires de l'acquéreur chinois devaient se confirmer.

Pierre Bergé n'est pas surpris par ce dernier rebondissement lors de "cette vente du siècle" sachant parfaitement que, "depuis longtemps, les Chinois auraient fait n'importe quoi pour essayer de récupérer ces pièces". Il évoque même la possibilité de pressions du pays à l'encontre de l'acheteur afin qu'il ne débourse pas un sou.

La tête de rat et la tête de lapin avaient été acquis anonymement au téléphone, mercredi dernier, pour 15,7 millions d'euros chacune. Affaire à suivre,...


Nathalie Vandevelde

Nos partenaires